8

Critique de Act-age #1

par MassLunar le mar. 16 juin 2020 Staff

Rédiger une critique
Clap de début

Act-age , un autre poulain du shonen jump, édité pour la première fois cette année en France par les éditions Ki-oon qui de ce fait s'accapare un nouveau titre majeur de la revue après My hero Academia et Jujutsu Kaisen.  Un nouvel atout pour la maison d'édition qui change cette fois ci d'orientation avec un shonen d'initiation axé autour du cinéma et ceci à travers les yeux d'une jeune prodige qui a le don (ou la malédiction) de se faire posséder totalement par ses rôles. 

Mais Kei Yonagi, notre héroïne, n'est pas une actrice professionnelle. C'est avant tout une grande sœur orpheline qui doit subvenir aux besoins de sa petite fraternité. Bon gré mal gré, elle se lance dans un casting et se fait remarquer par un jeune réalisateur talentueux et provocateur. C'est le début de la gloire ou plutôt de la route vers la gloire car Kei Yonagi demeure une "pierre brute" à façonner. 

J'ai été plutôt séduit par ce premier volume d' Act-age qui introduit un shonen assez intéressant dans le domaine du septième art. C'est un premier tome très prenant qui amorce son intrigue assez efficacement avec le casting. On découvre rapidement Kei Yonagi et son aura aussi magnétique que flippant. L'héroine est (en toute logique) l'une des qualités majeures de ce premier manga de Tatsuya Matsuki ( au scénario) et Shiro Usazaki ( dessinatrice) . Nous sommes happés par la prestance de cette future étoile dont l'expressivité est sublimé par une véritable force émotionnelle grâce au dessin d'Usazaki.  Le mangaka donne une certaine vivacité à ses personnages, notamment à travers un véritable jeu d'un regard lumineux , jeu qui donne toute son aura dans certaines scènes. Autrement, le graphisme demeure de bonne facture avec un dessin fin et habile sans trop de fioritures.

Rien de plus normal qu'un dessin au minimum  expressif étant donné que nous sommes dans un titre consacré à l' acting.  On reste dans le cadre du shonen d'initiation type nekketsu avec les différents tournages qui représentent autant de lieux de confrontations dans lesquelles notre jeune apprentie développera ses techniques. C'est plutôt bien rythmé et le fait que le manga diversifie son approche (en multipliant les lieux, en jouant sur le cadre intime et sur le cadre du tournage)  sans jamais être trop lourdingue demeure un bon gage de qualité. De plus, c'est aussi un titre qui apporte un petit brin d'informations sur le monde du cinéma et du jeu d'acteur et c'est toujours sympa à prendre.


En bref

Ce premier volume d'Act-age est assez prometteur dans l'ensemble. En soi, l'idée d'un shonen dans le monde du cinéma et de la comédie est attrayant. Ce premier volume pose de bonnes bases. La scène d'introduction est immédiate et efficace et l'actrice principale de cette série est tout simplement magnétique. Cette série compte déjà 11 tomes au Japon donc on n'a , a priori, pas de soucis à se faire pour la suite.

8
Positif

Un dessin fin doté d'un sens de l'expressivité propre au personnage et à "l'acting"

Un bon rythme qui promet des tournages variés

Une héroïne magnétique et assez mystérieuse dans le genre.

Negatif

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (66)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Act-age
8
Act-age T.2

Act-age T.2 Staff

Lire la critique de Act-age T.2

9
Act-age T.2

Act-age T.2 Staff

Lire la critique de Act-age T.2

Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)