En route... vers l'entraînement !

Comme l'évolution des couvertures le laissait pressentir, nous reprenons sur les chapeaux de roue l'histoire de Rin et de sa course vers les paralympiques pour un tome encore plein de pep's et de passion.

Je n'avais pas fait attention avant, mais les couvertures des 3 tomes montrent 3 temps de la vie de Rin. Le premier où elle est encore en habits de lycéenne, le deuxième où elle porte une tenue d'entraînement et la dernière où elle est en tenue de compétition. Nous en sommes à la deuxième étape. Ce tome est intégralement consacré à l'entraînement de Rin qui s'est découvert une nouvelle passion et raison de vivre avec la course malgré son handicap.

On retrouve donc une belle ambiance de manga sportif tel qu'on a pu en lire dans des titres aussi variés qu'Hikari no densetsu, Haikyu ou Real avec une héroïne qui a pris goût à son sport et cherche à progresser, non pour battre un record, mais pour elle-même et ceux qui croient en elle. C'est une très belle énergie qui s'en dégage.

Mais l'autrice ne s'arrête pas là. Elle profite pour parler avec beaucoup de lumière et d'espoir du handicap et de son acceptation car on voit une héroïne qui sort du cocon protecteur qu'elle avait trouvé pour s'ouvrir à nouveau au monde extérieur et "normal". Grâce à cela, elle fait de nouvelles rencontres et retrouve sa joie de vivre aussi bien dans son club protégé que dans le monde extérieur qui lui faisait si peur. Elle parvient à accepter le regard des autres et ce n'était pas simple.

J'ai beaucoup aimé sa rencontre avec Kei, qui n'a rien de simple au début mais qui devient une relation très riche. Elle m'a rappelé bien des rivalités saines lus dans les titres précités et d'autres. En prime, cela permet d'assister à des moments riches sportivement : entraînements, désillusions, esprit combattif,... L'héroïne a du mordant et ne se laisse pas abattre. C'est une très belle leçon de vie.

Enfin, il y a un aspect sérieux sous-jacent dans la série, en lien avec les sports paralympiques pro qui me plaît beaucoup. On parle d'équipement, de sponsor, de recherche, de compétition. Alors c'est assez discret en comparaison de la place occupée par la passion de l'héroïne mais n'empêche c'est très intéressant et ça en dit long. En tout cas, les adultes qui entourent Rin sont vraiment de chouettes personnes et j'espère qu'ils occuperont un peu plus de place dans le prochain et dernier tome, qui naturellement devrait se tourner plus vers la compétition quand on regarde la couverture.

En bref

Running Girl poursuit donc sa jolie trajectoire chez moi. C'est une très belle série sur le handicap avec un message vraiment positif et pourtant réaliste même si elle va très vite mais en 3 tomes pas le choix. La passion de l'héroïne nous explose au visage en bouffée de bons sentiments et d'envie de vivre. C'est donc également un très bon titre sportif. J'ai juste hâte d'entrer maintenant vraiment dans la compétition avec tout ce qu'elle implique.

8
Positif

Un titre lumineux sur le handicap

Un vrai bon manga sportif

Une passion qui rejaillit de partout grâce à une héroïne qui en veut

Une belle évolution du récit

Des thèmes importants sur le handicap et ses nombreuses implications y compris dans le sport

Une patte graphique affirmée

Negatif

Un format court qui oblige à aller trop vite

Un côté technique un peu trop survolé alors que passionnant

Une héroïne à qui tout sourit, c'est trop facile

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (294)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Running girl - Ma course vers les paralympiques
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)