8

Critique de Beastars #11

par Tampopo24 le lun. 13 juil. 2020 Staff

Rédiger une critique
Lutter pour ses idéaux

Nouveau grand tome de Beastars qui fera date pour la série ! Pourtant, il ne paie pas de mine avec sa construction très linéaire et surtout très shonen dans les codes avec la mise en scène DU combat tant attendu !

Passons sur la révélation des tomes précédents qu'on ne peut plus taire à présent tant elle est au coeur de tout : celui qui a tué Tem, c'est l'ours Rizu, et Legoshi l'a provoqué en duel pour mettre en terme à tout ça. Enfin, ça c'est sur le papier parce que dans la réalité nous allons assister à quelque chose de bien plus complexe.

La mangaka ouvre le tome sur le grand classique "échauffement" avant un grand combat, à la mode Rocky qui irait faire son footing pour se chauffer et se vider la tête. L'occasion de revoir l'évolution de Legoshi, de l'entendre parler à ses proches et se prouver qu'il n'est plus seul. L'occasion aussi de retrouver Rizu dans son environnement normal avec les autres ours, qui n'ont rien à voir avec lui a priori mais sait-on jamais, désormais je me poserai toujours la question de l'eau qui dort, tout ça tout ça...

Puis vient le moment du Grand Match, celui qu'on attendait ! J'avoue que je n'avais pas d'idée préconçue sur son déroulement mais j'ai quand même réussi à être surprise. Déjà, j'ai trouvé chez l'autrice un grand talent pour rendre toute la sauvagerie et la violence brute et animale de ce moment. On n'est pas avec des humains mais avec des animaux et ce n'est pas pareil. Elle le rend très bien et ça fait bien peur ! Ensuite ce match dispose d'une mise en scène très impactante. Paru Itagaki joue énormément sur des jeux d'ombre du point de vue graphique pour accentuer l'aspect terrifiant mais aussi intime de ce moment. C'est une lutte aussi bien physique chacun avec son rival, qu'intime et intérieur de chacun avec soi-même. Chacun se livre, cela donne lieu à de très beaux échanges parfois même philosophiques sur la valeur de la vie, l'amitié, le regard des autres, etc. Du coup, j'ai trouvé la mise en scène de l'autrice exemplaire. Elle alterne les moments de baston pure avec ceux de discussion, elle y insère aussi des coupures pour parler d'un autre personnage (j'y reviendrai) et des flashbacks nécessaires à la construction de chacun des personnages qui évoluent sous nos yeux. C'est très fort !

Cependant, pour moi, le point d'orgue de ce chapitre n'est pas du tout venu du combat en lui-même mais de ce qui s'est passé en marge : le retour de Louis auprès de Legoshi. Depuis le début, je suis fan de la dynamique qu'il y a entre eux. Ils ont tout deux connus une évolution que je n'aurais jamais imaginé et là encore, je n'aurais jamais pensé que Louis quitterait tout comme ça pour revenir auprès de son ami et l'aider de cette façon. C'est vraiment très extrême et ça en dit long sur sa personnalité et son rapport à l'amitié, lui l'orphelin qui a été vendu. Ce qu'il se passe entre eux est très puissant et mériterait sûrement une analyse de quelqu'un qui s'y connait en psychologie (pas comme moi ^^!). Pour ma part, j'ai été ravie de leurs retrouvailles et en même j'ai été profondément dérangée par un événement qui se produit et qui va trop loin pour ma nature sensible d'humaine. J'attends donc une longue analyse dessus dans les prochains tomes.

En bref

Ce tome m'aura encore fait passer par tout un tas d'émotions. La surprise est sûrement celle qui est revenue le plus souvent après la terreur et la peur. L'autrice a été bluffante de maestria dans la mise en scène de ce moment charnière et le final est tout autant maîtrisé dans sa grande simplicité rappelant les classiques des films noirs et autres polars. J'A-DO-RE !

8
Positif

Une mise en scène puissante et impeccable du combat tant attendu

Encore une très belle évolution de Legoshi et de Louis

Une narration rythmée qui s'appuie très bien sur les codes des shonens nekketsu

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (294)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Beastars
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)