9

Critique de Mon Shiba, ce drôle de chien

par Pois0n le sam. 22 août 2020 Staff

Rédiger une critique
Drôle dans tous les sens du terme!

Si le trait d'Aiko Kuninoi vous semble familier, alors il y a de fortes chances que vous l'ayez déjà croisé sans même le savoir : en effet, les stickers « shiba » sur Facebook, c'est elle ! Ou, plus exactement, c'est la chienne de son enfance, Momo, dont le présent livre raconte l'histoire (et aussi un peu celle de sa jeune maîtresse). Un récit autobiographique donc, à mettre entre toutes les mains, qui fait sourire, parfois franchement rire, et même un peu pleurer (mais pas beaucoup, heureusement).

L'ouvrage nous présente d'abord quelques scènes du quotidien plutôt drôles, sous la forme de gags en quelques cases. Une chose est sûre : si tous les animaux sont uniques, Momo a quelques habitudes... vraiment bien à elle x)

A partir du chapitre 2, retour aux origines ! Le récit prend la structure d'un manga classique et raconte l'arrivée de Momo. Comme... à peu près toutes les adoptions, celle-ci s'est en effet faite en mettant une partie de la famille (ou ici, la famille entière) devant le fait accompli ! C'est mignon, c'est fais, mais ça n'idéalise pas la vie avec un chiot ni les tensions que celui-ci peut causer au sein d'un foyer où il ne fait pas l'unanimité.

Aiko Kuninoi nous livre sans artifices ce qu'a été la jeunesse de Momo au sein d'une famille surbookée : bien qu'aimée, la chienne est restée très souvent livrée à elle-même, en particulier après que sa première maîtresse (la cousine d'Aiko) ait pris son indépendance. Toujours avec beaucoup d'humour, et en mettant l'accent sur les conséquences logiques de ce laxisme : Momo a en effet très vite compris quels avantages avait la liberté... et comment la conserver !

Le dernier chapitre se concentre davantage sur les déboires de la jeune Aiko et sur la façon dont la présence de Momo lui a permis de garder le moral (tout en perdant foi en l'humanité). Un chapitre plus triste qui lui permet de répondre à la question posée en début d'ouvrage : qu'est-ce qu'un chien ?

« Mon shiba, ce drôle de chien » ne possède pas le côté didactique d'un « Globule – une vie de jeune lapin » : si l'ambiance y est somme toute moins légère, les anecdotes ne sont pas là à but didactique mais juste pour raconter, sans chercher à enjoliver une vérité dont il n'y a pas toujours de quoi être fier. Et c'est peut-être ce côté sans artifices qui fait que le récit fonctionne, en plus de l'aspect campagnard pas énormément mis en avant, mais pourtant très présent.

L'autrice parsème tout de même son récit de petites informations, notamment à travers les gags plus courts, où l'on apprend comme elle l'a fait la communication entre chien et humain. Même le plus docile des canidés a parfois une façon un peu brute de faire passer un message...

On est donc en présence d'un manga tantôt léger et vraiment drôle, tantôt plus doux-amer, mais toujours touchant.

Il faut dire que le trait d'Aiko Kuninoi est irrésistible, avec ce côté crayonné et des teintes sépia qui donnent un charme fou à l'ensemble. Il peut aussi se révéler très dynamique lorsqu'il s'agit de mettre en scène les clowneries de Momo ! Certaines cases sont ainsi très percutantes, et pas seulement dans leur contenu.

Côté édition, Doki-Doki a fait un sans-faute, avec une couverture à rabats sans jaquette et très rigide, parfaitement adaptée au papier épais et d'une blancheur immaculée que nécessitait l'impression couleur. C'est propre, on ne voit pas à travers la page suivante, bref, rien à redire. Certains concurrents feraient bien d'en prendre de la graine (coucou, les Aria Masterpiece imprimés sur du papier à cigarettes >_<) !

En bref

Les mangas animaliers commencent à être assez nombreux en France, mais les aventures de Momo trouveront sans mal leur place sur les étagères des amateurs!

9
Positif

Des anecdotes mignonnes, mais qui n'idéalisent pas les torts des maîtres quand ils en ont

Visuellement superbe

Un très bel objet-livre

Momo, tout simplement

Negatif

Aucun?

Pois0n Suivre Pois0n Toutes ses critiques (271)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)