7

Critique de Magnum Photos #4

par vedge le mer. 2 sept. 2020 Staff

Rédiger une critique
Et à la fin de l’envoi, je touche

Cet ouvrage a pour trame les photographies brutes, sans texte ajouté, car elles parlent d’elles-mêmes d’un des grands photoreporteurs de l’agence Magnum Photo, Abbas. C’est à travers lui, son propre récit, que l’on vit un évènement au retentissement mondial, le combat, au Zaïre, entre George Foreman et Casus Clay, dit Mohammed Ali.

A la force des photos, répond, en retrait, une BD pour raconter le contexte et l’histoire des protagonistes mai en retrait, pour laisser la primauté aux photos, mais avec rythme, justesse et rigueur sportive et historique.

Le cahier de fin permet de comprendre la longue gestation du projet global de la série Magnum Photos chez Aire Libre.

L’ambiance du combat, certainement apogée du boxeur mythique et de la boxe est pleinement restituée. C’est un formidable uppercut, de BD et de photos mêlées.

En bref

La série remet en lumière les travaux des photographes de l’agence Magnum. Dans cette BD, les photos saisissantes d’Abbas ont mises en vedette au travers d’un scénario construit autour du récit du photographe lui-même, ayant couvert le combat dantesque de Cassus Clay pour retrouver son titre de champion du monde, au Zaïre en 1974.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Magnum Photos
Boutique en ligne
24,95€
Boutique en ligne
24,95€
Boutique en ligne
24,95€
Boutique en ligne
24,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)