7

Critique de Marcel Pagnol - Manon des sources #1

par vedge le jeu. 10 sept. 2020 Staff

Rédiger une critique
Je t'aime d'amour

La Bande Dessinées a ceci de magique qu’elle a la force de l’image d’un film que n’a pas le roman. Elle a de plus la possibilité de parcourir l’histoire au propre rythme du lecteur. S’arrêtant un instant sur une case qui résonne plus à son cœur, laissant vagabonder son imagination sur les non-dits, les sous entendus, ou simplement ce vent chaud ou ce bruit de cigales, non écrit mais si bien ressenti. Et puis, ensuite reprendre la lecture là où on l’a laissée, le temps d’une rêverie.

Le film, lui, impose son rythme au spectateur qui subit l’œuvre sans la coconstruire au travers de son imagination. C’est la force de la BD. C’est la force de cette BD.

L’œuvre de Pagnol, particulièrement autobiographique concernant la valeur de l’eau, la culture des œillets et l’amour infini qu’il voua à Jacqueline Bouvier, son épouse. Ce fût la première Manon d’un film, avant même le roman, et avant qu’Emmanuelle Béart en réactualise le mythe sensuel de liberté et d’innocence, de l’ingénue devenant vengeresse.

Cette BD parle au cœur avec un dessin simple qui laisse la place au lecteur pour s’emparer de l’histoire.

En bref

Une adaptation BD réussie qui sent bon la Provence et laisse des interstices où le lecteur peut glisser son imagination.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2238)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)