8

Critique de Americana

par vedge le mer. 23 sept. 2020 Staff

Rédiger une critique
Un Compostelle américain

L’auteur nous raconte, dans ce long ouvrage de 332 pages, son trek américain. Le P.C.T., pour Pacific Crest Trail, longe la côte Est des USA, depuis le Mexique jusqu’au Canada.

L’auteur, irlandais, amoureux d’un rêve américain, a fait des études de BD aux USA, grâce à une succession de visas de tourisme. Un jour, en lisant le roman et regardant le film Wild, il décide de faire cette longue randonnée de plus de quatre mille kilomètres. Un peu comme un pèlerinage, son Compostelle athée, à la recherche de sa vision fantasmée de l’Amérique puis de lui-même. Au bout du voyage, que l’on parcourt avec lui au rythme lent ou rapide de ses pas, dans le froid ou la chaleur, Luke Healy se transforme, physiquement et mentalement.

L’ouvrage alterne les planches de BD et des pages plus écrites, comme un journal de randonnée. Le dessin en bichromie, par des traits simples et dépouillés, rendent compte de la quête de recherche de l’essentiel au travers de cette aventure au bout de lui-même.

Très bien de bout en bout, n’ayez pas peur du nombre de pages ; Elles sont nécessaires et utiles.

En bref

Le récit autobiographique d’une randonnée pédestre au long cours pour l’auteur, à la recherche de lui-même et de l’Amérique rêvée ou fantasmée.

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2257)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 2 0 Commenter !
Autres critiques de Americana
9
Americana

Americana Staff

Lire la critique de Americana

Boutique en ligne
23,00€
Boutique en ligne
23,00€
Boutique en ligne
23,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)