7

Critique de Invasion silencieuse #1

par Le Doc le dim. 27 sept. 2020 Staff

Rédiger une critique
A Science-Fiction Mystery !

1952. Matt Sinkage, reporter à l'Union City Sentinel Gazette, ne pense plus qu'aux extra-terrestres après sa rencontre avec une étrange force près d'Albany. Mais son éditeur ne veut pas en entendre parler. En pleine Guerre Froide, la couleur du danger était rouge et en cette période de paranoïa galopante, les américains voyaient des communistes partout, chez leur voisin ou sous leur lit (j'exagère à peine). Après sa rencontre avec la belle Gloria, la secrétaire de son voisin, un russe du nom de Kalashnikov (tiens, tiens...), Matt en est persuadé : quelqu'un...ou quelque chose...est après lui. De quoi faire un article du tonnerre...mais personne ne le croit, sa famille pense qu'il est cinglé, sa fiancée ne lui fait plus confiance...

Dans les années 50, le cinéma de science-fiction ne manquait pas de menaces qui ont été associées (volontairement ou rétroactivement) à une allégorie du communisme. Une influence reconnue par les auteurs. L'Invasion Silencieuse joue sur les deux tableaux en brouillant les pistes pour troubler aussi bien son protagoniste principal que le lecteur. On retrouve dans cette bande dessinée tout ce qui fait une bonne histoire conspirationniste : une atmosphère de mystère(s) (avec tout de même quelques petites pointes d'humour), des ennemis de toutes parts et des rebondissements qui amènent souvent plus de questions que de réponses. 

Pris dans la toile d'un vaste complot, Matt Sinkage doit aussi lutter contre des rumeurs qui détruisent sa carrière et sa réputation. Preuve, s'il en était besoin, du pouvoir des fake news, longtemps avant l'avènement de l'internet. Le récit concocté par Larry Hancock est riche et tire bien parti de ses références et de son mélange des genres. Et il sera intéressant de voir où il va nous emmener dans la suite...la vérité est ailleurs, comme on dit...

J'ai tout de même quelques petites réserves sur la partie graphique, qui a ses défauts et ses qualités. J'ai apprécié le côté "stylisé", notamment concernant les décors, du dessin de Michael Cherkas et le N&B est beau, avec de jolis contrastes entre l'ombre et la lumière.  Et ça fonctionne...mais pas tout le temps. Les bagnoles sont énormes, les silhouettes ont des épaules de footballeur américain. Mais les visages rapidement croqués, avec quelques traits et des billes noires pour les yeux, et pas vraiment proportionnés par rapport aux corps font qu'il m'a été parfois difficile de distinguer certains protagonistes secondaires (heureusement que Matt est brun).


En bref

"L'Invasion Silencieuse" est à l'origine un comic-book indépendant publié par Renegade Press en 1986 et réédité plusieurs fois depuis. C'est à partir de la dernière édition chez NBM Publishing que se base Delcourt pour cette version française.

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (645)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
13,50€
Boutique en ligne
13,50€
Boutique en ligne
13,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)