7

Critique de Tales of Suspense #60

par Le Doc le jeu. 8 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
L'armée d'assassins attaque !

Avant le retour de Crâne Rouge à l'époque moderne dans Tales of Suspense #79, le Baron Zemo fut l'adversaire régulier de Captain America dans ses deux séries, Avengers et Tales of Suspense. Contrairement à Crâne Rouge, ennemi de la Sentinelle de la Liberté dans les comics des années 40, Zemo a été ajouté rétroactivement, d'abord en silhouette dans Avengers #4 (lorsqu'un Steve Rogers sorti des glaces raconte aux Vengeurs la fameuse mission qui a conduit à sa disparition et à celle de Bucky) avant d'être révélé dans Avengers #6.

D'un titre à l'autre, Zemo a régulièrement attaqué Captain America et dans Tales of Suspense #60, le vilain profite de la participation du héros à une démonstration sportive organisée pour une oeuvre de bienfaisance pour lui envoyer son armée d'assassins. Stan Lee et Jack Kirby savaient très bien tirer parti du format 10 pages : exposition rapide et efficace et action menée sur un rythme soutenu grâce au style dynamique du King.

Dans ce deuxième épisode, Captain America utilisait encore l'appareil magnétique fabriqué par Tony Stark pour mieux contrôler son bouclier. Un gadget franchement inutile (Cap n'avait vraiment pas besoin de ça) abandonné deux épisodes plus tard, le vengeur étoilé expliquant qu'il s'en est débarrassé parce qu'il ruinait l'équilibre délicat de son bouclier !

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (642)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Tales of Suspense
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)