6

Critique de Dead Company #1

par Kikô2401 le mer. 14 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
Au bal masqué

La dead company

Nous faisons la connaissance de Ryosuke, rescapé d’un massacre, qui 3 ans après ce tragique événement cherche un emploi afin de reprendre le cours de sa vie.

Après un rendez-vous à pôle emploi, il est recruté par la dead company pour son expérience suite à la tragédie qu’il a vécue.

Cette compagnie est célèbre pour réaliser des survival horror game et a besoin de l’expertise de Ryosuke afin de donner davantage de réalisme à ses jeux.

Nouvel opus de Yoshiki Tonogai, après Doubt, Judge et Secret

N’ayant pas lu les précédentes séries de Tonogai, j’étais assez enthousiaste à en avoir une entre les mains. Il continue dans le style survival mais cette fois-ci change son angle de vue.

Au lieu de nous présenter l’histoire du côté des victimes, il se place au niveau de l’entité qui en est responsable. En effet, la dead company teste leurs jeux en version réelle afin de les rendre plus réalistes.

On est toujours dans du gore et du psychologique.

Le personnage principal est ainsi tourmenté entre ce qu’il a vécu et ce qu’il voit. Et se pose des questions sur la conduite à tenir au sein de cette entreprise.

On a parfois du mal à y croire

Le nom de la compagnie est assez évocateur et malgré ce que Ryosuke apprend de cette entreprise, il continue d’y travailler alors qu’il en a été une victime.

De plus, il a des réactions qui parfois nous étonnent à la suite de ses différentes découvertes.

Le début de l’histoire nous met l’eau à la bouche, le milieu est assez déconcertant de part les réactions du personnage principal et la fin relance la machine avec la prise de conscience de Ryosuke.

Masques

L’auteur continue avec ses masques d’animaux. On aurait même pu croire à une suite de Doubt ou de Judge mais il n’en est rien. Les masques permettent de rajouter la touche suspens mais ne servent pas une utilité précise comme dans les deux premières séries.

En bref

Je trouve ce tome assez inégal au niveau du récit. Et en même temps, il nous donne envie d’en savoir plus, notamment grâce au retournement de situation vers la fin. Sachant que la série compte 3 tomes, on se demande comment l’auteur va s’y prendre pour nous tenir en haleine.

6
Positif

la couverture magnifique

les dessins

le sujet traité

Negatif

les réactions de Ryosuke, pourtant victime par le passé

Kikô2401 Suivre Kikô2401 Toutes ses critiques (4)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)