7

Critique de Le cercle de providence

par ishanti le sam. 17 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
Dans sa demeure de R'lyeh la morte, Cthulhu rêve et attend

L’histoire se passe à Providence, on suit Francis et son ami Howard, deux adolescents qui trainent et multiplient les ennuis. Tout va être chamboulé lors de la venue d’Atonia, qui depuis son arrivée à Providence ne cesse de rêver d’un monstre. Fine dessinatrice et sculptrice, Atonia passe son temps à peintre et à représenter ses cauchemars et cette terrible créature. Cela va réveiller ses adorateurs.

Francis mène alors une enquête avec son ami et son grand père passionné de cultes anciens.

Les auteurs reprennent ici le mythe de Cthulhu.

Le scénariste, Sébastien Viozat nous plonge directement dans l’action en nous montrant Atonia aux prises avec son ravisseur puis tout l’album nous relate ce qui s’est passé avant les faits. Des enquêtes, un individu suspect, une professeur qui vénère Cthulhu et deux amis, voilà les ingrédients d’un bon scénario.

Côté dessin, Anne-Catherine Ott, nous fait passer un bon moment avec un style assez réaliste. On notera la colorisation de Gabriel Amalric très "fluo" quand Cthulhu fait son apparition.

Au final cet album clos l’histoire, on ne sait pas où va nous mener le deuxième tome. Une histoire horrifique bien rythmée sans grande surprise dans le scénario. Mais qui peut servir de porte d’entrée pour des adolescent dans le monde de Lovecraft.

Novice dans l’univers de Lovecraft, j’ai malgré tout passé un bon moment.

En bref

Une histoire dans l'univers de Lovecraft qui se lit bien et se suffit à elle même. Une enquête et du mystère, nous font passer un bon moment.

7
Positif

Une histoire bien rythmée

Negatif

sans grande surprise côté scénario

ishanti Suivre ishanti Toutes ses critiques (15)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)