8

Critique de La cage aux cons

par MassLunar le sam. 17 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
Entre poètes , on se comprend !

La Cage aux cons est une petite bulle d'encre noire tout simplement délectable. Un titre qui , notamment par la qualité de ces dialogues, nous plonge tout droit dans un bon vieux polar audiardesque avec une pointe de baroque. 

La Cage aux cons, c'est d'abord le dessin de Robin Recht qui opte ici pour une ambiance noir et blanc veillotte rappelant un cinéma plus policier, assez porté sur le huit- clos et la confrontation verbale. Pour animer ses acteurs, Robin Recht choisit une ligne claire tout en décalage avec notamment un antihéros bon vivant , filou et sympathique confronté à un aristocrate un peu trop propre sur lui dont l'air imperturbable cache une dangereuse folie. Au scénario, Matthieu Angotti adapte un roman de Franz Bartelt , Le Jardin du Bossu. Je ne vais comparer l'adaptation au roman mais Mr Angotti retranscrit avec aisance des dialogues savoureux tout en veillant à nous offrir une bonne mise en scène dynamique ponctuée de péripéties. 

Tout en humour noir, La Cage aux Cons est un huit-clos subtil et décalé entre un voleur qui se revendique perpétuellement de gauche et un aristocrate du genre psychopathe dont la cave recèle quelques squelettes. Suite à une tentative de vol avorté, ce dernier va séquestré le voleur dans sa luxueuse demeure. Nous avons affaire à un jeu du chat et de la souris agrémenté de dialogues savoureux et plus spécialement grâce au personnage antihéroïque du voleur. Amateur de bière et de poésie, notre pauvre gus patibulaire vit sa situation avec résignation et calme manifestant parfois une certaine amitié avec le dangereux aristocrate tout en tentant de trouver une porte de sortie. Nous avons affaire à un portrait très régalant d'un héros un peu looser qui va tenter de se sortir de cette situation tantôt confortable, tantôt instable. A la manière d'un blast mais en beaucoup plus léger, nous avons affaire à un héros qui a de la gueule ( avec en guest-star, l'apparition d'un certain Lino Ventura ! ) 

Palpitant, je ne peux que recommander aux lecteurs de s'enfermer dans cette cage aux cons dont l'humour noir et faussement social vous fera passer un agréable moment. Ce titre est doté d'une étoffe singulièrement cinématographique qui ravira les amateurs du cinéma d'antan tout en réjouissant les lecteurs du moment. 

En bref

La Cage aux cons est un polar graphique à découvrir et qui se démarque par un humour noir bien maîtrisé, remarquablement joué par un antihéros fort sympathique et le tout saupoudré de dialogues savoureux. On passe un bon moment en mode alerte et allègre.

8
Positif

Un graphisme qui réjouirait le cinéma de Papa

Des échanges savoureux dans la tension du huit-clos

Negatif

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (106)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,95€
Boutique en ligne
18,95€
Boutique en ligne
18,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)