7

Critique de Shadows House #3

par MassLunar le jeu. 22 oct. 2020 Staff

Rédiger une critique
Garden Party

L'Exhibition a commencé ! Il est temps pour les poupées vivantes de faire leurs preuves si elles veulent demeurer la silhouette de leurs Ombres-maîtres.

Décidément, ce manga nous plonge dans une poésie des plus curieuses, on ressentirait presque  une subtile métaphore filée de l'apparence avec l'image de  ces poupées vivantes qui servent  de miroir expressif et social à leurs maîtres et maîtresses... Mais, malgré la bizarrerie toujours aussi enivrante de son univers, ce volume 3 de Shadow House propose des péripéties scénaristiques un peu plus connus presque façon shonen avec la fameuse image de l'épreuve éliminatoire. Le décor change, le vaste intérieur du manoir laisse place à un labyrinthique jardin. Une porte ouverte vers un extérieur qui reste pourtant traité à la manière d'un important huit-clos. Le duo So-ma-to n'aère jamais le cadre de son intrigue et ne propose pas d'évasion. De ce fait, peu de plans panoramiques, peu de champs larges englobent cette vision du jardin. Nous restons cloîtrés dans un seul lieu : le manoir de la famille Shadow... une demeure  aussi confortable qu'inquiétant tel un rêve perdue dans une maison hantée. Le jardin fait ressortir le côté un peu conte noir de ce manga avec l'image de ces hautes haies , de ces ronces ce qui ouvre un peu le cadre du manga tout en restant dans cette tonalité gothique et poétique. 

Ce volume 3 est sans doute moins enivrant en termes de mystères et de réponses car il reste focalisé sur l'épreuve du jardin. L'intrigue se suit donc en ligne droite avec un objectif certain. Un objectif qui doit être atteint avec sagacité et intuition et qui, permet de dévoiler un peu plus les personnalités des différentes poupées mais aussi de leurs ombres. On peut noter la qualité expressive que les auteurs parviennent à insuffler à leurs personnages, que ce soit les poupées vivantes mais aussi (et surtout) les ombres. C'est tout de même un pari audacieux que de donner vie à des êtres de suies incapables de montrer un sourire. De ce fait, le jeu expressif des Poupées est parfaitement exploitée avec notamment le regard parfaitement méprisant de Lou, peut-être la concurrente la plus sérieuse de l'épreuve. Le dessin est toujours aussi soignée avec forcément un décor un peu plus végétale, avec un contraste plus clair. Le style de dessin est toujours aussi élégant et précis et se suit sans déplaisir. 

Toutefois, malgré les indéniables qualités graphiques, ce troisième opus essuie une petite baisse de régime. Même si nous découvrons des nouveaux personnages , j'ai trouvé que l'intrigue faisait un peu de surplace à travers quelques dialogues monotones, notamment de la part de notre chère  Emilico qui considère que tout le monde est gentil , tout le monde est beau... ou des passages un peu étirés ( l'étude de la carte) , du surplace qui fait que la tension autour de cette épreuve s'essouffle par moment, d'autant plus que nous sommes ici dans une intrigue qui repose justement sur de solides enjeux. C'est un peu paradoxale et on vient à préférer les tomes précédents dans lesquelles  Shadows House nous poussait en plein cœur dans un univers totalement imprévisible à la rencontre de divers surprises. 

Malgré tout, on reste attaché aux personnages et à ce curieux rapport qui lie les poupées à leurs maitres et maîtresses de suie. Un rapport d'autant plus vital dans cet épisode puisque l'issue final de L'Exhibition se clôturera en victoire pour certains, en tragédie pour d'autres....

En bref

Un tome plus homogène avec moins de surprises qui garde intact le style soigné, précieux et étrange de Shadows House. Ce tome met surtout en valeur les différentes relations entre les personnages, leurs personnalités tout en proposant une épreuve aventureuse sympathique et réfléchie mais qui manque tout de même d'un peu d'entrain.

7
Positif

Le dessin toujours aussi soignée avec la même ambiance de huit-clos resserrée, y compris au sein du jardin

Les relations entre les personnages qui dévoilent leurs forces et leurs failures

Quelques énigmes sympathiques dans cette longue épreuve

Negatif

Une intrigue qui fait un peu de surplace et qui frise la lenteur , surtout dans le cadre d'une épreuve décisive

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (119)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Shadows House
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)