7

Critique de Mieruko-Chan : Slice of Horror #2

par Niwo le ven. 27 nov. 2020 Staff

Rédiger une critique
Changement de dynamique

Dans ma chronique du premier tome de Mieruko-chan, j'étais assez sceptique sur la qualité du titre. Le fait que les chapitres pouvaient être lus indépendamment et qu'il n'y avait pas de fil conducteur me gênait beaucoup. Je me fixais ce tome 2 comme limite pour savoir si c'est une série qui peut m'intéresser ou non.

Miko va continuer de faire comme si elle ne voyait pas les esprits, de peur qu'ils lui fassent du mal. Cette fois-ci, on sort du schéma classique puisqu'on voit l'intrigue évoluer considérablement. Elle rencontre Yuria, une jeune apprentie médium qui va tenter de découvrir les pouvoirs de Miko. Étant donné que cette dernière tente d'ignorer les esprits, la présence de Yuria dans sa vie est une épreuve quotidienne... Mais enrichit considérablement le scénario.

En effet, cette fois-ci l'histoire tient la route et on sait quelle direction on prend. Surtout quand on se rend compte d'une différence entre Yuria et Miko, puisque l'apprentie médium ne parvient pas à voir les esprits puissants... Et même si cela paraît anodin, ça ouvre de grandes possibilités. Déjà parce que cela remet en question l'impassibilité de Miko, qui va sûrement devoir faire face à ces créatures fantomatiques... Mais également parce que le titre pourra peut-être s'avancer vers de l'exorcisme ce qui ne serait pas un mal.

Ce qui est sûr, c'est que ce titre est bien plus qualitatif que le premier tome, qui restait énormément dans la retenue. Et ça ne vient pas que de l'arrivée de Yuria. En effet, il semblerait que tous les esprits n'aient pas mauvais fond, et que certains ont encore une apparence humaine et sont rattachés à leur passé. Cette nuance qui n'avait pas été précisée dans le précédent tome, amène le lecteur à la réflexion car jusqu'alors, les esprits n'avaient rien de personnel, faisaient comme partie du décor.

Une scène dans le métro a particulièrement retenu mon attention. Un esprit a l'air d'en chasser d'autres, et les embarque avec lui. Est-ce qu'il existe deux mondes parallèles qui coexistent ? Est-ce pour cela que Miko et d'autres voient des esprits ? C'est tout à fait possible. Ce qui est sûr, c'est que cette scène n'a pas été faite par hasard et il se peut qu'elle impacte le cours de l'histoire par la suite. En tout cas pour ma part, Mieruko-chan – Slice of horror s'est bien rattrapé et je termine ma lecture satisfait d'avoir laissé une chance au titre.

En bref

Contrairement au premier tome, celui-ci est bien plus convaincant car on a enfin une intrigue qui se développe et un fil conducteur qui promet du bon par la suite. De nouveaux personnages viennent également ajouter du piment au récit et mettre à rude épreuve l'impassibilité de notre héroïne...

7
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (363)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 2 0 Commenter !
Autres critiques de Mieruko-Chan : Slice of Horror
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)