8

Critique de First Job, New Life #4

par Tampopo24 le sam. 5 déc. 2020 Staff

Rédiger une critique
First Job, First Love

Alors que nous sommes déjà face au dernier tome de la saga, je peux vous dire que ce josei aura été convaincant de bout en bout, malgré peut-être, un final un peu trop rapide et précipité.

First Job New Life représente vraiment une veine du josei qui me parle tout particulièrement, celle où l'on met en scène de jeunes travailleurs et travailleuses, ou plus simplement de jeunes adultes dans leur vie quotidienne. Les premiers tomes nous avaient permis de suivre les premiers pas de Tama dans le monde du travail, avec ses heures à n'en plus finir, ses rushs, ses moments de stress intenses, ses bourdes, etc, mais aussi les relations qu'on s'y créait entre amours et amitiés naissantes. J'avais été très touchée par le ton simple et juste de la mangaka.

Ce dernier tome est également sans fausse note. On y retrouve toute la pudeur japonaise pour parler des sentiments d'une jeune fille de vingt ans qui découvre l'amour dans un univers bien éloigné de celui de son enfance qu'elle vient pourtant de quitter il n'y a pas si longtemps. Cela explique en soi le récit un peu décousu que l'on va suivre et qui reflète ses états d'âme.

Ces derniers chapitres étaient donc extrêmement mignons et attendrissants. On est très centré sur les histoires de coeur de l'héroïne et le reste passe un peu au second-plan. Mais cela offre un récit dynamique, plein de sentiments et touchant de maladresse. J'ai adoré les duos qui se sont formés tout au long du récit et qui prennent tout leur sens ici. Alors oui, c'est un peu trop rapide, il manque peut-être un ou deux chapitres pour bien développer la partie travail du récit qui est ici éclipsé par la relation Tama - Miyashita, mais j'attendais tellement celle-ci que je n'ai pas du tout été déçue.

Au contraire, j'ai trouvé les expressions maladroites des sentiments des uns et des autres très belles. Cette dynamique de "je t'aime je te fuis, je t'aime viens me chercher" m'a donné le sourire. Cela pourra en agacer certains, mais moi m'a plu car cela montrait bien la difficulté pour cette jeune héroïne, encore enfant au fond d'elle, d'être sûre, la peur de souffrir étant trop grande. On s'identifie vraiment à elle. Sa banalité, sa normalité étant un grand plus ici.

Au final, ce fut juste un petit bout de la vie de Tama et l'aperçu de son tout premier travail avec ses premières relations (amis et amour) que l'autrice nous aura offert, comme le titre de Kana l'indiquait et c'était vraiment très très sympa.

Seuls les dessins faisaient peut-être juste un peu trop vides parfois et un peu trop simples aussi surtout dans les dessin des corps la plupart du temps. Mais ils avaient aussi une vraie force narrative à d'autres moments dans leur découpage, notamment lors des déclarations de Miyashita, où je suis attardée quelques instants pour vraiment en ressentir encore plus l'impact !

En bref

C'est donc pour moi un pari réussi, celui du retour d'un josei vraiment mature et pas juste parce que les personnages couchent ! Ça m'a trop agacée pendant des années de voir qu'en France, c'était ce type de récit qu'on voyait sur nos étals avec le label "josei", alors que je cherchais des histoires beaucoup plus matures et fines dans l'analyse des sentiments des personnages adultes. Ici, j'ai enfin eu un josei comme je les aime avec une héroïne certes immature mais en pleine réflexion, réflexions que beaucoup de jeunes adultes ont pu se poser et se posent peut-être encore.

8
Positif

Une histoire sensible

Une héroïne touchante car en plein questionnement

Un récit réaliste des interrogations d'une tranche d'âge

Une romance bien écrite, drôle, maladroite et touchante

De très beaux découpages sur les moments clés

Negatif

Un final un peu rapide

Des dessins un peu vides

Des corps maladroitement dessinés parfois

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (451)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de First Job, New Life
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)