7

Critique de Rising Stars #5

par Le Doc le dim. 6 déc. 2020 Staff

Rédiger une critique
Intouchable

En 1969, une météorite est tombée près de la petite ville de Pederson en Illinois, modifiant le patrimoine génétique des 113 enfants conçus au même moment en leur conférant des capacités spéciales. La série Rising Stars de Joe Michael Straczynski a suivi la vie de ces "Spéciaux" sur plusieurs décennies, explorant leurs relations et les réactions de leur environnement et de la société face à l'apparition de ces êtres à super-pouvoirs.

Même si je ne l'ai pas relue depuis plusieurs années, je garde un très bon souvenir de cette maxi-série qui a su dépasser ses défauts pour offrir une lecture pleine de qualités, peuplée de personnages bien campés, à la caractérisation juste. Pour les défauts, il faut tout de même signaler principalement une partie graphique très inégale, surtout dans la première moitié (ça s'améliore avec l'arrivée de Brent "Astro City" Anderson) et des problèmes en interne qui ont terriblement retardé le rythme de publication (il a fallu 5 ans pour terminer les 24 épisodes, délais qui ont aussi impacté la traduction française).

En plus de la série principale, il y a également eu trois mini-séries centrées sur trois personnages différents et écrites par Fiona Avery, collaboratrice régulière de Straczynski. En 2019, Delcourt a publié les deux premières (sur Matthew Bright et Lionel Zerb) dans le tome 4 de cette collection. Et 20 ans après les débuts de Rising Stars en France, voici finalement venu le tout dernier tome avec Intouchable, l'ultime récit de la saga des "Spéciaux".

Intouchable, par Fiona Avery et Brent Anderson, peut être vu comme un complément de Rising Stars #16, dans lequel le Poète John Simon convainc la super-assassin Laurel Darkhaven d'utiliser les possibilités de son pouvoir de télékinésie pour créer au lieu de détruire. Les premières pages de la mini-série reprennent le moment décisif de l'histoire avant d'opérer un retour vers le passé et de raconter la vie de Laurel à partir de l'instant où elle a décidé de vouer sa vie au gouvernement. 

J'ai parcouru Rising Stars #16 avant d'entamer cet album et honnêtement, cet épisode est suffisant pour bien comprendre le personnage de Laurel, sa vie, ses motivations, l'étendue de son pouvoir. Mais la mini-série de Fiona Avery, qui en livre une version étendue, n'est pas inintéressante pour autant. Intouchable parle d'idéaux opposés à la corruption et à la  trahison dans un monde d'espions bouleversé par ce nouvel ordre. Le récit passe par certains "passages obligés" et c'est le genre de mini en 5 chapitres qui aurait pu tenir en un peu moins (légère décompression) mais l'ensemble est bien ficelé, avec de nombreux rebondissements et une partie graphique de bonne tenue (même s'il y a de temps en temps quelques cases un peu plus faiblardes). Un portrait plutôt bien développé par une Fiona Avery dont l'écriture ne dépare pas avec le style de la série principale...

En bref

"Rising Stars" est donc enfin complet en V.F. et ce dernier tome se referme sur l'habituelle galerie d'illustrations.

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (792)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Rising Stars
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)