Rem...

C’est fait, j’ai terminé l’arc 3 de Re:Zero. Et je ne m’attendais pas du tout à ça. Je ne m’attendais pas à un tome aussi émouvant, qui prend aux tripes de bout en bout. Cette fin d’arc est même une plus grande claque que l’arc précédent, ce que je ne pensais pas possible.

Subaru décide d’avouer à Emilia que Rem est amoureuse de lui. Il lui fait tout un speech pour qu’elle ne le prenne pas mal pour avoir une seule réponse « qui est Rem ? » et c’est là que j’ai compris la douille. Rem. Où est-elle ? On ne l’a pas vue depuis un moment et quand ces mots sortent de la bouche d’Emilia, cela ne me dit rien qui vaille… Je ne fais pas partie de ceux qui glorifient Rem, mais son amour et son honnêteté envers Subaru sont juste touchants au summum.

Donc me dire qu’elle est peut-être décédée ou perdue dans le brouillard de l’évêque de la gourmandise… m’a noué le ventre. Et c’est à ce moment-là que j’ai compris à quel point je me suis attaché aux personnages. À quel point cela m’aurait déprimé de savoir qu’elle est décédée. Surtout qu’on ne sait pas si Subaru a un nouveau point de sauvegarde, et s’il serait possible de la ramener.

Et les auteurs, en bons sadiques, ne nous donnent pas la réponse tout de suite. Pour bien nous émouvoir et nous faire tomber au fond du trou, nous avons une réalité parallèle dans laquelle Rem aurait accepté de fuir avec Subaru. Dans laquelle ils auraient eu des enfants et une vie heureuse tous les deux. C’est pile-poil le chapitre idéal pour nous faire fondre en larmes, en pleine appréhension du destin de Rem… Un personnage aussi doux, gentil et dévoué, personne ne pourrait lui souhaiter la mort.

Heureusement, on finit par savoir ce qui est arrivé à Rem et pourquoi tout le monde n’a oublié. Je ne spoilerai pas ce qu’elle est devenue (vivante ? Décédée ?) mais la révélation fut intense. En tout cas, il semble y avoir d’autres évêques à vaincre, et on se rapproche de plus en plus du lien entre Subaru et la sorcière… Et je suis persuadé que je ne vais pas m’y attendre du tout. Et c’est en grande partie la force du titre, en plus de l’action, des combats, des sentiments, des personnages et de tout ce qui fait le succès du titre…

Je suis pleinement satisfait de cet arc, il fut très intense et poignant. Si vous n’avez pas lu l’œuvre et que vous lisez mes chroniques par curiosité, je vous recommande chaudement de débuter la série. Vous y trouverez très certainement votre compte.

En bref

Avec cette note, vous l'aurez compris... Ce tome est pour moi l'accomplissement de cet arc. Il est tout simplement parfait : émouvant, digne de la série, rythmé, intense et frustrant... Une fin d'arc qui n'aurait pas pu être meilleure. Re:Zero est une série de plus en plus qualitative, de plus en plus touchante et je me surprends moi-même à m'attacher aux personnages. En un seul mot : foncez !!!

10
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (364)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Re:Zero - Re:Life in a different world from zero - Troisième arc : Truth of Zero
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)