7

Critique de Après l'enfer #2

par vedge le mar. 5 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
Une raison d’espérer

Le scénariste a puisé dans ses références de romans et de films, pour nous proposer une histoire sombre, sur la recherche de raisons d’espérer que peuvent avoir des personnages qui ont tout perdu et traversé l’enfer chacun à leur façon.

Une enfant et une jeune fille du Sud, trois soldats revenant de la guerre de sécession, tous ayant subi les outrages que l’on réserve aux perdants, se retrouvent dans une quête insensée d’un magot de briques jaunes. Mais ces lingots d’or convoités, ne sont finalement que le prétexte pour endurer un jour, une nuit de plus.

Dans ce deuxième tome qui se déroule dans le Bayou, vivants, morts, morts-vivants, s’entrecroisent dans une danse macabre d’une nuit qui tarde à laisser sa place au jour. Alice et Dorothy, personnages de roman incarnés, éclairent cette obscurité d’un peu d’espoir.

Le dessin d’aquarelles donne au Bayou et aux personnages la puissance magique, inquiétante et et ambiguë qui sied si bien au récit. Chaque personnage masculin, buriné, déformé, montre à l’extérieur les blessures dévorant l’intérieur.

C’est un très beau et sombre récit, un conte fort qui se penche en profondeur sur les réactions des perdants, revenus chez eux pour y trouver ruines et désolation sans limite.

En bref

Cinq personnages hétéroclites, du côté des perdants de la guerre de sécession, cherchent à travers une quête de lingots d’or une façon de continuer à vivre si ce n’est à espérer.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2310)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Après l'enfer
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)