6

Critique de Luna Kiss #7

par Pois0n le jeu. 7 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
Histoires de pleine lune

Après six tomes parfois mouvementés, des indécisions, des drames, des rivalités et des jalousies, An Nakahara termine l'histoire de Luna et Taiga après une dernière pirouette scénaristique.

Oui, une pirouette, puisque le cliffhanger du tome précédent, qui aurait pu donner naissance à une ultime difficulté, retombe comme un soufflé... Hop, magie, le problème se résout facilement, à l'image des précédents. C'est pas qu'on aurait aimé plus de drame, mais à force, on ne croit plus du tout à ces faux obstacles qui viennent entraver la route des tourtereaux, écartés aussi vite (voire parfois plus rapidement !) qu'ils n'apparaissent.

Au moins An Nakahara conclut-elle joliment son histoire, refermant toutes les portes ouvertes, résolvant tous les soucis, et offrant une fin digne de ce nom à sa série. Alors oui, c'est un peu too much, mais finalement plutôt dans l'esprit de l’œuvre. On aimera aussi l'épilogue, très sympa.

Par contre, c'est comme si l'autrice avait mis toutes les planches « waouh » dans le volume précédent tant celui-ci manque de doubles-pages mémorables... y compris dans les moments les plus cruciaux !

Luna Kiss, finalement, aura jusqu'au bout été une petite paranormal romance toute douce, idéale pour initier les plus jeunes au genre et ce, même si le côté surnaturel n'est finalement qu'anecdotique à côté de l'aspect romance collégienne, il finit par ressortir sur le tard. Nul doute que je relirai la série dans son ensemble d'ici quelques temps pour en avoir une vision plus globale. Une chose est sûre : qui eût cru, au vu du premier tome plus que moyen, que la série deviendrait finalement plutôt sympa dans son genre ?

La dernière partie du tome est occupée par une histoire courte au premier abord assez classique sur la bonne vieille idée de ne pas se fier aux apparences. En dépit d'un faible nombre de pages, la mangaka fait passer son message... par contre, aie ! Sans trigger warning nulle part (un comble, sachant qu'il y a des mots-clé sur la couverture !), la conclusion fait sacrément mal ! Dans un bouquin très jeunesse comme celui-ci, c'est... surprenant. Attention, il ne s'agit pas forcément d'une mauvaise fin en elle-même, et l'histoire dans son ensemble, malgré l'héroïne, à la vision assez superficielle, qui peut agacer ; mais surtout le fond totalement validiste : le perso malade est utilisé comme un outil pour servir le propos. Coucou les valides, on n'est pas vos « leçons de vie » ! Bref, en tant que personne handi et malade chronique mon sentiment est mitigé et hélas pas à cause de la fin...

En bref

Cet ultime tome de Luna Kiss propose une fin satisfaisante, au prix de dernières péripéties un peu rushées... mais mieux vaut ça que l'inverse ! ^^

6
Positif

Une conclusion sympa et un vrai épilogue

Negatif

Des problèmes vite résolus

Le manque de planches marquantes

L'histoire bonus

Pois0n Suivre Pois0n Toutes ses critiques (274)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Luna Kiss
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)