7

Critique de Fantastic Four #11

par Le Doc le dim. 10 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
Il est vraiment impossible !

Fantastic Four #11 se présente sous une forme inhabituelle pour la série : au lieu d'un épisode complet de plus de 20 pages, Stan Lee & Jack Kirby ont concocté deux histoires de 11 pages, à la tonalité différente de ce qui était proposé jusque là. Déjà, il y a la "menace"...qui n'en est en fait pas vraiment une. La Terre est visitée par un extra-terrestre étrange et tout puissant, venu de la planète Poppup, qui sera surnommé l'Homme Impossible après une remarque de la Chose.

Parce qu'il se rend compte que personne sur Terre ne peut faire ce qu'il sait faire, Impy déclare qu'il est l'être le plus puissant de la planète et enchaîne les démonstrations de ses pouvoirs. Aussi énervant soit-il, il n'est pas vraiment dangereux et c'est Sue qui le cerne le mieux en le décrivant comme un enfant irresponsable. Et comme un gosse (certainement solitaire...après tout, il veut juste se faire des amis), il pique une crise et quitte la Terre quand les autres ne font plus attention à lui. 

Stan Lee n'aimait pas du tout l'Homme-Impossible qu'il trouvait trop "frivole"...et d'après lui le numéro s'était très mal vendu. C'est certainement pour cela que Impy a attendu treize ans pour faire son retour dans Fantastic Four #175...et les bureaux de Marvel s'en souviennent encore. En France, il n'a pas eu non plus de chance puisque Lug n'a pas publié l'épisode dans Fantask en 1969 avant de s'en servir comme "bouche-trou" dans Strange, 11 pages saucissonnées en trois parties en 1975.

La deuxième partie nous invite à une visite du Baxter Building. Dans sa première apparition dans sa version "Marvel Comics" (Stan Lee l'avait créé quelques années plus tôt dans un comic-strip), le facteur Willie Lumpkin fait ses débuts en apportant aux F.F. un gigantesque sac de courrier. Stan & Jack en profitent pour raconter aux fans les détails de la première rencontre entre Red et Ben à l'université et révèlent que les deux amis sont des héros de guerre (passé qui sera bien évidemment régulièrement réécrit par la suite). Même si ça ne tient plus, c'est amusant à (re)lire...mais rétroactivement, le discours de Reed, qui vient à la défense de Sue que des lecteurs trouvent "inutile", s'avère particulièrement maladroit...


En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (683)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fantastic Four
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)