8

Critique de Nightwing

par ScoobyDam le mar. 12 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
Un passé qui revient au galop

Je ne suis pas un grand lecteur DC. En réalité, à part Batman je ne suis pas réellement les histoires de chaque personnages de cette maison d’édition. Mais comme cela fait toujours du bien de lire autre chose que du Marvel pour éviter l’overdose, j’ai voulu découvrir les récits sur Nightwing. Ayant adoré le cycle des hiboux de Batman, je m’étais un peu renseigné à l’époque et l’histoire présente dans cette collection d’intégrales (en 2 volumes) se déroule en parallèle de ces événements. A l’époque, j’avais acheté les 2 premiers tomes et j’avais adoré voir Dick Grayson plongé dans son passé au cirque. Quand j’ai vu qu’ils sortaient une intégrale, j’ai craqué !


Ce recueil compile des épisodes principalement écrits par Kyle Higgins et qu’est-ce que c’est bon ! Il n’y aucune longueur et le passé du premier Robin est très bien abordé et utilisé sans pour autant tomber dans le sentimentalisme. Évidemment, sur 424 pages, certains runs m’ont plus plu que d’autres mais même ceux qui m’ont paru moins bons sont agréables à lire. Tout au long de la lecture, on apprend comment la vie de Nightwing est directement liée aux hiboux et, plus précisément, aux ergots de la cour et c'est là que se trouve le génie du scénariste. Ce n'est donc pas simplement une histoire qui vient se greffer au cycle, elle apporte son lot de réponses. En fin d’album, on rejoint directement le cycle de Batman avec un épisode commun présent dans le tome 3 du chevalier noir “Le deuil de la famille”. Le fait d’avoir cet épisode dans une intégrale Nightwing permet d’avoir une nouvelle lecture de cette issue géniale scénarisée par Scott Snyder.


Au dessin, on retrouve principalement Eddy Barrows, que je n’avais jamais croisé avant, et quel plaisir. C’est vraiment très beau tant sur le trait que l’encrage. Un style différent de la série Batman illustrée par Capullo mais qui complète totalement le cycle dans la qualité du trait. Les autres dessinateurs présents dans l’intégrale n’ont pas à rougir pour autant ; les styles sont assez différents mais aucun ne m’a gêné ni déplu.

Les colorisations sont superbes et accompagnent parfaitement le ton de l’histoire.


Pour l’édition, Urban fait toujours un super boulot. Malgré le nombre de pages, l’album tient bien en main et n’est pas trop lourd. Le papier est de bonne qualité et l’encre utilisée n’est ni trop mat ni trop brillante, ce qui permet d’apprécier la colorisation de cet album. Mon regret est le manque de contenu en fin de tome. En achetant l’intégrale, je m’attendais à plus de pages de croquis et de recherches.


Vivement le tome 2 !


En bref

Une intégrale de qualité centrée sur Dick Grayson durant les événements du cycle des hiboux. On est plongé dans son passé et on assiste à une évolution intéressante du personnage.

8
Positif

Le scénario

Les dessins

La colorisation

Negatif

Le manque de contenu éditorial pour une intégrale

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (47)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Nightwing
8
Nightwing T.2

Nightwing T.2 Staff

Lire la critique de Nightwing T.2

9
Nightwing

Nightwing

Lire la critique de Nightwing

Boutique en ligne
29,00€
Boutique en ligne
29,00€
Boutique en ligne
29,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)