8

Critique de Beastars #1

par _Nephtys le mer. 13 janv. 2021

Rédiger une critique
Une très bonne surprise !

Si le résumé m'a fait penser à Zootopie, avec des aspects moins mignons, c'est normal : la plupart des thématiques abordées sont similaires, mais le traitement est largement différent ! J'ai enfin cédé à la curiosité en découvrant le premier titre de ce manga qui fait pas mal parler de lui - en bien -, et je comprends totalement ces avis favorables à son sujet. Ce n'est pas LE coup de cœur, mais il n'en est pas loin car j'ai adoré ma lecture !

Rien que l'histoire avait tout pour m'intriguer : des individus anthropomorphes classés en deux catégories, les herbivores d'un côté et les carnivores de l'autre ; des instincts primaires compliqués à retenir ; un meurtre qui va bousculer ce fragile équilibre ; le personnage de Legoshi qui semble à l'opposé d'un "vrai méchant loup" et qui va être la cible d'une peur et d'une méfiance injustifiées... Il faut dire qu'avec le temps je commence à avoir un petit faible pour les seinen et ce qu'ils dégagent comme message, comme ambiance mature et sombre ; à la fin de ce premier tome cette tendance se confirme une fois de plus !

L'univers est oppressant dès les premières pages avec le meurtre d'un des élèves de l'institut Cherryton et les répercussions que cela va avoir. Si on ne cherche pas forcément à enquêter sur ce meurtre - ce qui est un peu surprenant mais ce sera peut être le cas par la suite ? -, on va cependant faire connaissance de Legoshi, ce loup dont tous les herbivores se méfient "par instinct" alors qu'il est calme, discret et peu bavard. Ainsi on découvre petit à petit le club de théâtre et la pièce qui va bientôt se jouer, l'élection du Beastar - un grand événement -, sa vie auprès de ses camarades carni mais aussi sa petite voix intérieure qui lui souffle de croquer sans retenu dans une proie pour se soulager, la proie en question n'étant rien d'autre qu'une camarade herbi... Le rythme est lent et assez introductif, ce qui est normal pour un premier tome, mais j'ai adoré me plonger petit à petit dans cet univers qui semble bien prometteur !

J'ai déjà des petits chouchous dont je suis impatiente de voir leur évolution et d'en découvrir plus sur leur histoire : Legoshi et Louis.

Legoshi a un caractère solitaire et renfermé, loin de la nature du "méchant loup" qu'on lui donne à tort et à travers à cause de préjugés et de rumeurs, et si ça a collé directement avec moi j'ai été agréablement surprise de voir ce qui lui arrive lors d'une nuit noire, avec une herbi en face de lui. On sent la lutte interne et le dégoût qu'il s'inspire lui-même, cela va lui laisser des marques et le rendre plus complexe qu'initialement prévu. Je suis donc curieuse de voir comment il va se comporter par la suite !

J'ai également apprécié Louis dès sa première apparition. Il est le favori pour devenir le prochain Beastar, ce qui pour un herbi est quelque chose de très important. C'est un cerf pourvu d'ambition, classe, sûr de lui, provocateur, il n'a pas sa langue dans sa poche quitte à se faire des ennemis et attache beaucoup d'importance à la pièce de théâtre dont il joue le rôle principal avec ferveur et passion. Sa relation avec Legoshi est d'ailleurs étrange, particulière : se sert-il de Legoshi sans aucune honte ou préfère-t-il le garder à l’œil en restant en terme correct avec lui ? Seul Louis a sa petite idée, mais comme tout personnage de ce manga il reste complexe et mystérieux à appréhender. Il me tarde cependant de voir l'évolution de leur lien, je les trouve fascinant ensemble.

Je n'ai pas d'avis spécifique sur les autres personnages, il est encore trop tôt pour affirmer une préférence ou non. Cela dit ils ont leur propre personnalité et c'est un bon point, je ne me suis pas perdue dans cette multitude de nouvelles têtes à chaque chapitre. La petite Haru, un lapin nain, semble se dégager toutefois du lot à cause de son histoire avec une fille de l'institut, ce qui va la conduire à être rejetée des autres et isolée - encore une fois par la faute de rumeurs et de réputation salace -. Sa rencontre fortuite et terrifiante avec Legoshi est d'ailleurs un des points forts du tome, je suis impatiente de voir ce qu'il va désormais se passer entre ces deux-là.

Les dessins peuvent donner parfois l'impression d'être "brouillon", "bâclé" ; c'est faux - évidemment , c'est ce qui donne le charme à ce titre et conforte cette atmosphère lourde, oppressante, voire brutale dans quelques scènes. Les personnages restent cependant tous identifiables, ils sont expressifs, les plongées dans les pensées de Legoshi sont à la fois effrayantes par leur noirceur et touchantes quand il se remet en question, Louis est valorisé pour montrer son charisme, bref les planches sont travaillées et c'est ainsi qu'on se retrouve avec un manga atypique qui me plaît et me donne envie de courir acheter la suite !

En bref

C'est une bonne surprise que j'ai ressenti en fermant ce premier tome. Si par la suite il y a un peu plus d'action et toujours autant de complexité du côté des personnages - avec son lot de surprise -, je pense que ce manga pourra devenir mon préféré prochainement !

8
Positif

Les personnages principaux déjà attachants

Les dessins

L'ambiance du manga

Les messages délivrés autour de la société

Negatif

Il manque un peu d'action - mais c'est un premier tome, rien d'anormal !

_Nephtys Suivre _Nephtys Toutes ses critiques (2)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Beastars
8
Beastars T.14

Beastars T.14 Staff

Lire la critique de Beastars T.14

Boutique en ligne
14,05€
Boutique en ligne
14,05€
Boutique en ligne
14,05€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)