8

Critique de Beastars #2

par _Nephtys le mer. 13 janv. 2021

Rédiger une critique
Un deuxième tome qui confirme le coup de cœur

Je n’étais pas très loin du coup de cœur avec le premier tome, et j’attendais la lecture de ce second volume pour me prononcer à ce sujet. Bingo : je suis tombée dans l’univers de Beastars les deux pieds en avant, je suis juste fan du résultat !

On poursuit la découverte de l’Institut Cherryton, avec ses clubs – en plus du théâtre on découvre celui de jardinage et celui de journalisme - ; on aperçoit même un cours un peu particulier mais qui s’inscrit dans la bonne logique du manga : l’éco-journée, où tous les élèves doivent se rendre dans une salle propre à leur espèce afin d’être en adéquation avec la biologie de leur corps et éviter des accidents par la suite ! C’est ici que j’ai constaté que la mangaka a encore bien des choses à nous faire découvrir, son histoire est bien construite, solide, cohérente. J’espère qu’elle continuera à me fasciner de ce point de vue-ci !

Le tome reste majoritairement axé sur la représentation d’Adler et les derniers préparatifs ; cela va apporter son lot d’émotion, de surprise et de classe absolue, tout en permettant de voir un peu mieux d’autres facettes de Legoshi, Louis, et d’un nouveau personnage : Bill, un tigre à l’apparence sympathique mais qui cache bien son jeu également… Lorsque le rideau tombe pour la dernière fois sur la troupe, je n’avais qu’une envie : foncer dans la suite – j’ai déjà acheté tous les tomes sortis à ce jour, quand je vous dit que le coup de cœur est présent -

Je valide mes premières impressions : Louis et Legoshi portent à eux deux une grande partie du manga et de sa force, et je suis complètement sous le charme de leur relation extrêmement complexe et fascinante. Je ressens pourtant rarement de la tension quand je lis un livre, mais certaines scènes m’ont fait vivre une expérience particulière, j’en redemande volontiers !

Louis reste une personne froide, assurée et droite dans ses chaussures, pourtant à plusieurs reprises on peut voir cette façade s’effondrer : perte de sang-froid, manipulation, stress, envie de tout contrôler ; je ne sais pas si tout est volontaire dans ses intentions mais quoiqu’il arrive il restera mon personnage préféré.

Pas loin derrière Legoshi a aussi un excellent développement : timide, mal à l’aise avec Haru à cause d’un petit incident (cf. le tome 1), discret ; il va pourtant plus d’une fois prendre des initiatives, montrer un peu plus sa personnalité et assumer sa nature de loup, ce qui rend une scène à la fin du tome absolument mémorable à mes yeux. Sa naïveté va finir par causer un quiproquo assez cocasse qui m’a fait mourir de rire.

Haru ne m’a pas si surprise que cela, je me doutais bien que les rumeurs n’étaient pas totalement infondées, pourtant elle ne mérite pas cet isolement dans son club de jardinage, surtout qu’elle semble passionnée par ses activités. Cette réputation lui colle à la peau, mais je trouve ça adorable que Legoshi puisse penser différemment. Mieux : il souhaite la revoir malgré tout et est heureux à cette simple pensée -ah, l’amour -. J’espère sincèrement que j’apprécierai ce duo singulier.

Les autres personnages secondaires restent assez en retrait, bien qu’ils participent à rendre l’institut vivant et unique en son genre ; seul Bill va prendre un peu d’importance pendant la représentation d’Adler. Je ne suis pas spécialement attachée à ce tigre dont une révélation m’a assez dégoûté de sa personnalité.

Les dessins restent toujours particuliers à appréhender, mais je suis déjà habituée au style, qui se fond totalement dans l’univers et l’ambiance du titre. Il y a tellement de jeux dans les regards, l’ombre et la lumière, la différence de taille entre certains personnages, tout est réfléchi et important. Les visages sont très expressifs sans être dans l’exagération : la mangaka a réussi à créer des anthropomorphes attachants par leurs personnalités mais aussi par leurs traits et leurs attitudes.

En bref

Ce second tome est une excellente fin d’introduction à l’univers de Beastars : le ton est donné, il y a encore beaucoup de mystères dont je suis curieuse de découvrir les réponses, les personnages principaux sont tous attachants et complexes ; cela faisait un petit moment qu’un manga ne m’avait pas rendue si enthousiaste. La suite est déjà dans ma PAL alors je ne vais pas attendre très longtemps pour dévorer le troisième tome !

8
Positif

Un univers de plus en plus complexe

Des personnages riches en nuances

Negatif

_Nephtys Suivre _Nephtys Toutes ses critiques (2)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Beastars
8
Beastars T.14

Beastars T.14 Staff

Lire la critique de Beastars T.14

Boutique en ligne
16,99€
Boutique en ligne
16,99€
Boutique en ligne
16,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)