8

Critique de L'Homme Qui Tua Nobunaga #1

par Skeet le mer. 10 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Plongée dans le Japon féodal

Voici un manga pour le moins singulier car l'auteur, l'historien Kenzaburo Akechi, nous propose la version manga de son livre "L'incident du Honnôji, la vérité dévoilée 431 ans après" dans lequel il expose sa version qui va à l'encontre de tout ce qui est enseigné au Japon et raconté dans les romans et autres films. Après dix ans de recherche, il nous livre la vérité sur le fameux incident du Honnôji dans lequel périt Oda Nobunaga, le célèbre Daimyo (important gouverneur de province) et seigneur de guerre ayant conquis une grande partie du Japon au XVIème siècle.

Un angle intéressant

Cet ouvrage a pour but de montrer que Akechi Mitsuhide, l'assassin de Nobunaga, n'est pas le simple traître qu'on décrit qui aurait agi égoïstement sous le coup de la rancune et de la frustration. L'auteur commence par nous montrer le sort qui a été réservé à Akechi Mitsuhide suite à l'incident du Honnôji pour ensuite remonter dans le temps et nous expliquer ce qui a mené à cet acte qui lui vaudra le qualificatif de "félon". Il met en avant une falsification de la vérité historique, rien que ça !

© 2016 Yutaka Tôdô / AKITA SHOTEN

Ainsi, la majorité de ce premier tome est centré sur Akechi Mitsuhide, son ascension fulgurante mais surtout son désir de mettre fin aux guerres incessantes qui avaient lieu depuis trop longtemps en ce temps-là. Qu'est-ce qui va le mener à cet acte de trahison ? Que voulait-il empêcher en se retournant contre Nobunaga ? C'est à ces questions que l'auteur va répondre.

L'avantage de ce récit est qu'il va intéresser autant les connaisseurs de l'histoire du Japon que les novices en la matière car il ne se contente pas de nous raconter ce que disent les livres d'histoire mais nous avons droit à une nouvelle vérité et c'est assez excitant il faut dire !

Petit détail intéressant et qui a son importance : l'auteur, Kenzaburo Akechi, serait un descendant de Mitsuhide Akechi et secrétaire de l'association des héritiers Akechi. Ce n'est donc pas un hasard s'il s'est passionné pour ces recherches sur l'incident d'Honnôji qui salit le nom des Akechi depuis des siècles maintenant. Ceci pourrait ôter un peu de crédibilité à ce récit aux yeux des lecteurs au premier abord car il est difficile d'être juge et parti... Mais bien entendu, avec quelques recherches et vérifications, vous comprendrez aisément que Mr Akechi n'est pas le premier venu et qu'il n'a pas sorti sa théorie d'un chapeau mais bien suite à dix ans d'investigation historique. Cependant, nul doute que cela pourra faire réfléchir certains sur l'impartialité des propos de l'auteur.

Un récit passionnant

Le problème des récits historiques, c'est qu'il faut bien suivre car de nombreux protagonistes sont mentionnés et on a parfois un peu de mal à se rappeler qui est qui. Ce manga ne déroge pas à la règle mais c'est surmontable ! Ceci dit, même si l'auteur est un spécialiste de cette période, la quantité d'informations qu'il nous fournit ici restera digeste pour les lecteurs désireux de se prendre au jeu.

© 2016 Yutaka Tôdô / AKITA SHOTEN

La narration reste ainsi relativement fluide. L'auteur ne fait pas dans le sensationnel et ne nous offre pas des scènes de bataille à rallonge même si on a droit à quelques scènes percutantes qui nous rappellent la cruauté de la guerre. Il préfère développer les personnages pour qu'on comprenne bien leur état d'esprit et les enjeux qui dictent leurs actes. D'ailleurs, ces personnages sont magnifiquement dessinés, notamment quand les visages sont en gros plan. Les bâtiments sont également dessinés avec grand soin, ce qui renforce le réalisme de cette œuvre.

Ce n'est que le début !

Quand on arrive à la fin de ce premier tome, il s'est déjà passé beaucoup de choses et on aurait presque l'impression d'avoir bouclé la boucle comme on dit mais il n'en est rien. En effet, ce récit ne compte pas moins de 8 tomes qui vont donc rentrer dans le détail. Ainsi, ce premier tome fait office de tour d'horizon et nous permet d'avoir une vision d'ensemble de ce qui a mené à l'incident du Honnôji jusqu'à la fin tragique d'Akechi Mistuhide. L'auteur se permet même une petite révélation en fin de tome, ce qui nous fait dire que l'histoire est bien plus complexe qu'elle n'y paraît !

En bref

Un premier tome passionnant qui ravira les curieux de l'histoire japonaise mais aussi ceux qui la connaissent déjà bien. La lecture reste relativement fluide et nous plonge dans ces temps troublés sans difficulté grâce à des dessins de très bonne qualité un une petite dose de suspense nous donnant irrémédiablement envie de lire la suite !

8
Positif

Un manga historique qui change la donne

Des dessins réussis

On comprend bien les enjeux grâce à une narration accessible

Negatif

L'auteur est un descendant présumé d'Akechi Mitsuhide... Impartial ?

Skeet Suivre Skeet Toutes ses critiques (660)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de L'Homme Qui Tua Nobunaga
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)