7

Critique de Blade Runner 2019 #2

par Le Doc le ven. 12 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
J'ai vu les étoiles de près...

Les scénaristes Michael Green et Mike Johnson et le dessinateur Andres Guinaldo poursuivent l'histoire de la Blade Runner Aahna "Ash" Ashina dans un deuxième tome qui compile les numéros 5 à 8 de la série Blade Runner 2019 de Titan Comics. Mais la date donnée dans le titre ne correspond plus vraiment à l'unité de temps de l'action car les auteurs ont décidé de faire un bond dans le temps de 7 ans par rapport aux événements du premier arc narratif.

Sept années durant lesquelles Ash et la petite Cleo, au génome si précieux, se sont cachées pour échapper à l'industriel Alexander Selwyn. Elles ont fui vers les colonies spatiales, en attendant de trouver une solution pour échapper à cette vie difficile. Les premières pages ne prennent d'ailleurs pas de gants pour montrer les conditions de travail effroyables des mineurs réplicants. Mais comme le souligne l'un des personnages, seuls les profits comptent et les réplicants ne sont que de la main d'oeuvre sacrifiable. 

Cleo Selwyn a bien grandi. La fillette est devenue une adolescente débrouillarde, aidée en cela par les leçons de sa mère de substitution. La caractérisation est bonne, le duo se complète bien, avec ces qualités développées dans le premier tome et qui ont été transmises à Cleo au contact de Ash. La situation instable entre les humains et les réplicants explose à la fin du premier épisode, un rebondissement qui redonne à la suite une structure de traque plus classique, Ash devant reprendre du service aux côtés de Hythe, une nouvelle et impitoyable Blade Runner.

Très bien servie par le trait précis de Andres Guinaldo, cette exploration de l'univers cinématographique inspiré par les écrits de Philip K. Dick prolonge efficacement les  bonnes bases du premier tome. L'intrigue est en soi assez classique, mais les relations qui unissent les différents protagonistes (Ash et Cleo, Cleo et Padraic, Ash et Hythe...) ne manquent pas d'intérêt et le suspense ponctué de quelques bons passages d'action tient en haleine jusqu'à la dernière page...un final marqué par un au-revoir peut-être un peu trop abrupt mais le futur sombre et moite de Blade Runner ne laisse pas toujours beaucoup de place aux démonstrations de sentiments...




En bref

Un hommage au futuriste visuel Syd Mead, la bio des auteurs et une galerie de couvertures complètent le sommaire de ce deuxième tome de "Blade Runner 2019".

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (792)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Blade Runner 2019
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)