6

Critique de Wanda & La Vision

par Auray le lun. 22 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Un manque de vision

Plusieurs nouveautés à ce jour. La première, c'est que pour 6,95 euros, vous avez un comic en softcover tout à fait respectable sur Wanda et la Vision. Pourquoi maintenant ? Tout simplement parce que l'on respecte cette tradition que, quand un film ou une série Marvel sortent sur nos écrans, petits ou grands d'ailleurs, on en profite pour combler le lecteur en manque après avoir tout visionné en boucle encore et encore, jusqu'à la toute dernière analyse. Bon, ce n'est pas une mauvaise idée en soi ce livre au final, surtout à ce tarif !

Pourtant, il faut bien être conscient des limites de ce type d'ouvrage. Déjà, il ne se veut pas exhaustif, de plus, on ne peut pas être abordable et avoir également un grand format, même si les pages sont bien en papiers brillants. Et ça, il faut l'avouer péniblement, le premier récit souffre de la taille. Les dessins de Stéphane Perger sont vraiment magnifiques pour nous conter une version plus moderne de la naissance de l'humanoïde le plus célèbre au sein des Avengers. Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez vous procurer le Marvel deluxe Avengers : les origines. Vous aurez d'autres héros en plus de celui-ci, comme la Sorcière Rouge qui manque à l'appel ici, et en plus le tout est en grand format cette fois.

Le second récit est commun à un autre livre sorti le même jour, « la Vision et la Sorcière Rouge : le mariage », dans la collection « best of » cette fois. D'où le fait que même pour l'éditeur, il y a deux types de lecteurs, ceux qui veulent juste commencer les comics et pas forcément continuer, ou ceux qui en sont férus depuis longtemps. C'est pour ça qu'il est d'autant plus dommage pour le premier qu'il n'y a pas, comme à la fin de la collection « must-have », une frise qui permet de guider sur d'autres livres le lecteur débutant. Surtout, je pense que c'est une de la raison d'être de ce livre. Vous ne verrez pas non plus d'introduction qui résume souvent si bien les contextes éditoriaux de l'époque.

Ça n'enlève pas pour autant l'intérêt et toute la délicatesse de l'épisode des origines du mariage de Wanda et de la Vision par Steve Englehart. Mais, on en parlait plus haut, on aura par exemple des origines pour Mantis adaptées à cette époque par exemple, avec la guerre du Vietnam qui se passait de l'autre côté de la planète à ce moment. Elle sera accompagnée de toute une panoplie de personnages qui nous semblent plus obscurs aujourd'hui pour les jeunes lecteurs. Et puis, le coup de redevenir énergie en rentrant dans un arbre, ça sent bien les années soixante-dix quand même. Si on fait l'effort de rentrer dans les détails, ce récit vaut de l'or, mais encore une fois, sans informations en amont, il reste incompréhensible sur certains aspects.

Enfin, la dernière partie est Marvel team-up de J.M. DeMatteis avec une trame en deux épisodes. C'est une bizarrerie comme on les aime. Déjà, pour les différents écrivains issus du réel, puis, par le fait que Spider-man évolue dans un monde plus rural. Il s'en moque lui-même, pour ne pas changer de ses (bonnes) habitudes. Vision a une aventure tout à fait éprouvante pour son couple qui sera mis à l'épreuve pour le coup, avec une Wanda prête à tous les sacrifices pour en finir... même les plus extrêmes !

Ce n'est malheureusement pas les encarts de publicités qui vont donner des informations immédiates aux lecteurs comme peut le faire un « must-have ». Avec en plus, le fameux épisode commun à cet ouvrage et au Marvel best of, sans avertissement au préalable. Pourtant, il peut donner malgré tout envie d'explorer plus profondément cet univers, avec ce faible prix à disposition. Sinon, préférez pour quelques euros de plus, « la Vision et la Sorcière Rouge : le mariage » que je trouve plus adapté, même dans le choix des récits.

En bref

« Je peux être ton homme malgré ma chair synthétique »

6
Positif

Un prix attractif

Du papier brillant

La délicatesse entre Wanda et la Vision dans l'épisode de la demande en mariage

Les deux Marvel team-up de J.M. DeMatteis sortent de l'ordinaire

Negatif

Un petit format

Un choix de récit qui se veut non exhaustif

Pas de frise, comme dans la collection « must-have », afin de guider le lecteur

Pas d'introduction non plus qui remet dans le contexte éditorial de l'époque

L'épisode de Steve Englehart est difficile d'accès pour le novice en plus d'être déjà présent dans le « Marvel best of »

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (608)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Wanda & La Vision
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)