8

Critique de La Sorcière Rouge

par Auray le mar. 23 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
La vision de Wanda

Pour commencer, il faut vraiment que je vous fasse une confession. J'avais lu à l'époque de sa sortie le Marvel 100% de Wanda, la Sorcière Rouge, qui constitue en fait la première partie de ce Marvel Deluxe. Je n'ai jamais fait la suite, j'étais trop passionné par d'autres récits du moment. Je connaissais mal la miss à l'époque, où elle était, et encore maintenant, un personnage trop secondaire. Peut-être que la série à succès WandaVision sur Disney+ va changer la donne ?

Ce qui est sûr, c'est qu'une nouvelle chance devait d'être donnée à cet ouvrage. Quand on lit l'introduction, on se dit que l'on a peut-être loupé quelque chose. Déjà, ça se confirme lors de ma "vision" des fabuleuses couvertures de David Aja qui avait repris son style à succès de la série Hawkeye pour le coup. Les couleurs rouges et blancs sont rayonnantes, en plus de jouer, comme à son habitude, avec les formes et les dispositions des éléments.

Autre chose, ce cycle est vraiment important pour Wanda. Ici, l'histoire de James Robinson (Starman ou Fantastic Four) peut se scinder en trois parties. Une qui met la sorcière à l'épreuve face à différents monstres issus de contes ou de mythologies. Une autre, poursuit cette œuvre à travers différents pays. Et la dernière, conclue par différentes révélations sur la famille Maximoff avec des conséquences indélébiles pour l'avenir du personnage.

Soyons franc, il n'y aurait que ça, je ne suis pas sûr que ça serait si intéressant, à moins d'être très fan de la dame en rouge. Non, ce qui transcende le titre, ce sont les différents artistes qui nous feront voyager à travers de véritables petits tableaux, comme le Brésilien, Marco Rudy, pour la Grèce. Son Minotaure est très impressionnant également.

De plus, vous pourrez de nouveau admirer le Britannique Steve Dillon parti trop tôt. Si vous ne l'avez pas encore fait, lisez le Punisher en collaboration avec Garth Ennis, toujours disponible en Marvel Icons. C'est vraiment un indispensable à toute bibliothèque. Une autre artiste que je souhaite mettre en valeur ici et dont j'ai bien aimé le travail sur Faith (Valiant), c'est la canadienne Marguerite Sauvage. On reconnaît son style entre mille, et je l'ai apprécié également sur ce titre.

Sinon, pour citer une autre grande femme de ce monde de comics, nous avons la chance d'avoir la présence de Joëlle jones (Catwoman) entre ces pages. Et, elle a l'honneur de tirer les bretelles au frangin, Pietro Maximoff, alias Vif-Argent. Enfin, je vais mémoriser Vanesa Del Rey que l'on revoit ce mois-ci dans le Conan : bataille pour la couronne du serpent. J'ai bien apprécié son ambiance sombre et fantomatique dès le départ. La magicienne Agatha Harkness arrive à être très présente ne serait-ce que graphiquement, malgré sa mort dans le début du cycle de Bendis, dans New Avengers.

Différentes nationalités et artistes apportent leurs regards et leurs traits si personnels à des histoires qui tiennent la route...aux sorcières ! On s'amuse beaucoup à admirer les planches et les styles, et je vous laisse le plaisir de découvrir vous aussi vos préférés. Je culpabilise même de l'avoir loupé à l'époque de Civil War II. Dans une période où l'on ne pas sortir sans masques et voyager librement, ce livre se voit aujourd'hui comme une bouffée d'oxygène dans ce monde sans magie au quotidien.

En bref

« Je sens quelque chose dans la ville ce soir. »

8
Positif

Un format de luxe pour des dessins qui le sont tout autant en règle générale

Différentes nationalités nous font voyager dans plusieurs pays ou à travers la mythologie

Les couvertures sublimes et travaillées de David Aja

Grosse pagination pour un prix normal pour un Marvel Deluxe (360 pages)

Negatif

Quelques épisodes en deçà au niveau de la qualité graphique ou scénaristique, mais rien de grave pour ma part. Ici, tout lire d'un coup permet de mieux apprécier ce récit.

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (476)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La Sorcière Rouge
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)