0

Critique de Arifureta - De zéro à héros #4

par Auray le sam. 27 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Une autre étape de franchie

Arifureta, de zéro à héros est une histoire typée isekai, mais, qui ne ressemble moins aux autres de son genre avec son côté un peu plus sombre. Il ne faut pas oublier toute la terreur qu'a vécue Hajime dans les souterrains de ce monde sans pitié. Et, les épreuves ne font que commencer, puisqu'il doit vaincre ni plus, ni moins, des Dieux, pour caresser, ne serait-ce l'espoir, de pouvoir rentrer chez lui. Mais, le veut-il vraiment à présent ?

Car, il est accompagné de deux charmantes demoiselles maintenant, sans compter qu'il adore éclater du monstre et faire les gros bras devant elles. Shia, la femme-lapin, a reçu un entraînement par sa nouvelle amie Yue. On l'avait lu, rappelez-vous dans les bonus de fin. J'ai, par ailleurs bien apprécié ce lien, vu qu'il n'était pas décrit dans le manga. Dans ce tome quatre, la courte nouvelle concerne plus les liens amoureux du trio du point de vue cette fois-ci de Yue. Autant dire que c'est compliqué pour le jeune homme de notre monde d'apprécier deux femmes à la fois, c'est vrai qu'elles ont des qualités respectives et distinctes, hors de sa normalité. Ou alors son cœur est ailleurs et les apparences sont trompeuses ?

Sinon, ce volume est très centré sur l'action pure. On finit le dernier labyrinthe en date, et, les petites surprises sont au rendez-vous. Les cases, bien qu'avec un ton toujours très sombre, sont aussi impressionnantes que les combats. Les adeptes de jeux vidéo ne seront pas perdus, puisqu'il y a des plateformes suspendues un peu partout dans les airs autour du boss de fin. De plus, l'utilisation intelligente des facultés de chacun des membres n'est plus du tout laissée au hasard. Shia va être mise en valeur pour la partie physique, Yue se gorge de magie pendant ce temps-là, et, Hajime nous sort ses plus belles fabrications artisanales de flingues gigantesques. Ça vous rappelle pas vos plus belles parties de RPG ?

Le seul défaut, c'est que j'ai peur de tomber dans la routine : un labyrinthe, un boss, une victoire, de nouvelles facultés... Mais les dernières pages me donnent l'espoir d'aventures un peu différentes, au moins pour le volume cinq. Nous verrons cela ensemble. En attendant, lisons ces pages sans se prendre la tête, et, en pensant à rien d'autre que jouer avec nos jeunes amis, et surtout, à présent avec Milady, le patron du dernier sous-sol, dont je regrette déjà l'absence dans les prochains tomes.

En bref

«Je ne compte plus les fois où j'ai cru que j'allais perdre la viiie !! »

0
Positif

Un boss plutôt marrant

Une tactique qui rappelle le meilleur de nos consoles de salon ou portable

On utilise les capacités de tout le groupe de façon pertinente

Un graphisme avantageux

Negatif

On espère ne pas tomber dans une routine

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (581)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Arifureta - De zéro à héros
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)