9

Critique de BLUE GIANT SUPREME #3

par Kikô2401 le dim. 28 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Duo de choc

Dans ce tome, Dai trouve enfin Hannah, ou plutôt Hannah lui est présenté par Boris, le gérant du magasin de musique, qui était allé la chercher à la gare.

La plus grande partie de ce tome se focalise sur l’entrainement de Dai et Hannah pour être en phase dans leur musique. Boris leur met sa cabine d’essai à disposition, dans son magasin. Les débuts sont assez compliqués car Dai manque de technique. Mais les deux musiciens sont des acharnés et répètent de nombreuses heures tous les jours afin d’arriver à leur fin, devenir le groupe de jazz numéro un au monde.

Pour se jauger, ils vont successivement jouer devant Boris, pour avoir son avis sur leur duo mais aussi devant des connaissances de Boris qui font partie du métier (des critiques et des représentants de maison de disque).

Cependant, ce duo n’est pas suffisant, il faut encore trouver un pianiste et un batteur.

Le dernier chapitre se focalise d’ailleurs sur le possible futur pianiste du groupe et annonce la trame du tome 4.

Le scénario et la mise en page sont toujours de qualité.

Le premier chapitre nous met à la place de Dai. Nous vivons ce chapitre en tant que Dai (on est sur scène, on discute avec Hannah,…). C’est un pur plaisir !

L’auteur nous propose, une nouvelle fois, un chapitre sans parole. C’est toujours aussi bien réalisé mais on perd l’effet de surprise étant donné que l’auteur nous avait déjà présenté un chapitre de ce genre dans le précédent tome.

Le dessin est une nouvelle fois très précis et présente bien les émotions des personnages et l’impression de puissance qu’ils dégagent lors de leur répétition ou durant leurs concerts.

Au niveau des bonus track :

- Le premier est une interview d’un représentant de maison de disque ayant assisté au concert d’Hannah et Dai devant les connaissances de Boris ;

- le second, présente l’auteur et son éditeur en voyage en Europe, pour la seconde fois durant lequel ils ont assisté à beaucoup de concerts et on fait énormément de visites pour la réalisation de la série et se termine par une anecdote rigolote de l’auteur.

En bref

C'est toujours un plaisir de retrouver Dai, en Europe, dans sa quête pour faire partie du meilleur groupe de jazz au monde.

9
Positif

le scénario

les dessins qui nous immergent dans l'histoire

Negatif

Kikô2401 Suivre Kikô2401 Toutes ses critiques (17)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de BLUE GIANT SUPREME
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)