8

Critique de Density #3

par Auray le mer. 3 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
Dommage...

Les tomes un et deux de Density sont sortis respectivement en 2017 et 2018. Nous avons donc attendu trois ans pour avoir la suite du scénario de science-fiction du célèbre Lewis Trondheim (la série des Donjons par exemple). Ce troisième tome sera donc le dernier aussi pour les dessinateurs Stan et Vince (Chronokids).

Soyons francs, les dessins sont sympathiques, mais ne cassent pas la baraque pour autant. Ce n'est pas le but ici, on est plutôt dans une série qui se moque d'elle-même, et qui prend le meilleur des histoires du genre guerres dans l'espace, à la Independance Day, pour mieux jouer avec. Les dialogues sont toujours bien tournées, et on rit de cet extraterrestre fan de séries Netflix, du frangin se croyant invincible au point de nous refaire la trilogie Die Hard, mais dans le réel cette fois... enfin sur le papier ! En plus, la Mafia montre même les dents pendant l'invasion de la Terre, et le miracle, c'est que l'on ne se perd jamais, grâce une fluidité sans failles, aussi bien dans la tournure du texte, ou dans la disposition des cases.

Il faut également dire un mot sur les magnifiques couleurs de Julia Pinchuck qui remplace ici Walter. Dès la première planche où l'on voit Tokyo dévasté, on est rapidement emmené dans ce monde pétillant. J'ai apprécié aussi le petit tableau plus nature, lorsque l'on passe sur d'autres planètes, aux côtés de l'héroïne, Chloé. En bref, je n'ai senti qu'une légère différence avec l'artiste précédent, mais dans le bon sens.

Sinon, ne vous inquiétez pas, il y a bien une fin digne de ce nom à Density. Il n'a pas eu la visibilité espérée en librairie avec une attente aussi longue pour ce livre, mais très sincèrement, je pense que Delcourt pourrait penser à une intégrale dans quelques années afin de redonner une chance à ce titre. De plus, comme il se lit vite, son défaut disparaîtrait pour le coup. Je lance un appel à l'aide en espérant que ça ne soit pas la même créature qui donne les pouvoirs à la jeune fille qui me réponde.

En bref

« Je viens de tuer un extraterrestre de la taille d'un immeuble, et je n'ai pas compris ta réponse de branquignole ! »

8
Positif

Des dialogues impeccables et toujours marrants

Il se passe beaucoup de choses, mais on ne perd jamais le lecteur pour autant

De très bonnes idées inspirées du meilleur de la science-fiction

Un dessin toujours aussi expressif et rigolo

Des couleurs chatoyantes

Negatif

Ça se lit vite, mais une intégrale pourrait arranger le tout dans le futur !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (476)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Density
9
Density T.2

Density T.2 Staff

Lire la critique de Density T.2

Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)