8

Critique de Spider-Man Hors Série #21

par Le Doc le jeu. 11 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
L'ami de la famille !

La première rencontre entre Spider-Man et la Torche, qui remonte à Amazing Spider-Man #1, ne s'est pas très bien passée. Stan Lee a joué là-dessus et a instauré une sorte de rivalité entre les deux adolescents de l'univers Marvel...mais rien de bien méchant, plutôt dans le registre de chamailleries de gamins turbulents comme lorsque Spidey s'était incrusté à une boum de Dorrie Evans, la copine de Johnny Storm. Au fil des années, leur relation s'est muée progressivement en amitié, avec notamment des rencontres régulières sur la Statue de la Liberté, un endroit où les deux potes se retrouvaient pour souffler et discuter d'un peu de tout.

Sortie en 2005, la mini-série Spider-Man/Human Torch revenait sur cette histoire d'amitié en s'arrêtant à chaque chapitre sur une époque particulière. Dans le #1, c'était les débuts, la période Ditko, à un moment où Peter et Johnny ne se supportaient pas vraiment. Ensuite, il y a l'ère Romita, les moments  plus durs comme les jours qui ont suivi la mort de Gwen Stacy, d'autres plus délirants comme la création de la Spider-Mobile et une rencontre entre la Torche et la Chatte Noire qui a le don d'énerver le Tisseur. Avant de scénariser les séries régulières de Spidey et des F.F., Dan Slott montrait là une belle compréhension des personnages, des liens qui les unissent (le passage où Pete et Johnny révèlent qu'ils enviaient secrètement la vie de l'autre pendant toutes ces années ne manque pas de justesse) et aussi de l'atmosphère précise de chacune de ces escales dans le temps. 

Très bien épaulé par Ty Templeton aux dessins, Dan Slott s'amuse avec la continuité et amuse par la même occasion car l'ensemble est très drôle (et ça commence fort avec la scène hilarante avec Pete Pot-de-colle) tout en sachant se montrer touchant. Le scénariste boucle la boucle dans un dernier chapitre dans lequel Johnny Storm apprend enfin la vérité sur la véritable identité de son ami (et grâce au style du dessinateur, sa réaction est juste irrésistible).

Dans Amazing Spider-Man #1, un jeune Spider-Man était fraîchement éconduit par les Fantastiques. Il aura fallu longtemps pour que sa famille se rapproche de celle de Johnny Storm...mais vu les dernières pages, cette attente valait le coup !


En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (792)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Spider-Man Hors Série
Boutique en ligne
3,00€
Boutique en ligne
3,00€
Boutique en ligne
3,00€
Boutique en ligne
3,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)