8

Critique de Facteur pour femmes #1

par ginevra le jeu. 8 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Des femmes isolées (ou presque) sur une île pendant la 1e guerre mondiale.

Pendant la 1e guerre mondiale, tous les hommes en âge de partir sont à la guerre sauf Maël qui a un pied bot. Comme il a un vélo, le maire le nomme facteur. Au début, il prend son rôle à cœur, mais rapidement il va commencer à lire les lettres avant de les distribuer… ou pas. Petit à petit, il va passer à d'autres exercices avec les iliennes qui manquent d'hommes en remplaçant leurs époux dans leurs couches. Jusqu'au jour où il se tue lors de sa tournée en ratant un virage après une longue descente. Mais est-ce vraiment un accident?

Didier Quella-Guyot a écrit un scénario qui semble tout à fait crédible. Le facteur a dû être le seul lien entre les hommes qui souffraient au front et leurs épouses ou fiancées qui les attendaient en s'occupant de tout. Il ne semble pas impossible que des liaisons soient nées dans de telles circonstances, surtout sur une île isolée du continent. Et le secret jalousement gardé de ces infidélités.

Sébastien Morice a très joliment illustré cette histoire avec des personnages attachants et expressifs et de superbes paysages d'île bretonne qui donnent envie d'aller les voir de plus près. La colorisation douce et délicate ajoute du charme à cette histoire pas très morale.

Une autre vision de la période de la 1e guerre mondiale à la fois réaliste et superbement illustré.

À (re)découvrir à l'occasion de la parution de la suite.

En bref

Une vision un peu dérangeante de la vie dans une petite île bretonne pendant la 1e guerre mondiale, mais tout à fait réaliste.

8
Positif

histoire réaliste

dessins fins

colorisation douce

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1985)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Facteur pour femmes
Boutique en ligne
18,90€
Boutique en ligne
18,90€
Boutique en ligne
18,90€
Boutique en ligne
18,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)