7

Critique de Creepy past #1

par MassLunar le jeu. 8 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Bienvenue dans la creepydimension !

En lisant Creepy Past, j'ai appris le terme de "creepypasta". Ce n'est pas le nom donné à un plat de pâtes particulièrement peu ragoûtant mais aux effrayantes légendes urbaines qui circulent sur le net. Le croque-mitaine Slenderman en est un exemple. 

Les auteurs italiens Bruno Enna et Giovanni di Gregorio au scénario ainsi que Giovanni Rigano au dessin se sont inspirés sans nul doute de ces creepypasta pour nous concocter une petite fiction horrifique pour ado centrée sur des enfants souffrant de troubles du sommeil et qui a priori posséderaient des pouvoirs bien particuliers leur permettant notamment de côtoyer une dimension cauchemardesque hanté par un certain Slasherman... 

Les éditions Paquet nous présentent ici une bd prévue en 6 tomes fort sympathique dans la lignée de toutes ces bd à effet Chair de Poule comme La Brigade des Cauchemars. On y retrouve en tout cas une savoureuse confusion entre réalité et cauchemar, confusion renforcé par une atmosphère remplie de mystères dans laquelle les réponses sont encore à découvrir. 

Ce premier volume est assez attrayant dans son style pour qui aime les ambiances de frissons assez survoltées. Le dessinateur Rigano met tout son coeur à l'ouvrage pour nous offrir un croquemitaine survolté et omniprésent. La colorisation d'Alessandra Dottori est très alerte quand aux séquences d'épouvantes  et de course-poursuite qui sont partagées entre des nuances de bleu nocturnes et du rouge vif assez alerte. Creepy Past est illuminé par un style de dessin vif qui nous donne parfois l'impression d'être coincé dans une sorte de manège hanté sous acide. Le frisson est par contre vite éclipsé devant ce dessin très mouvementé qui pourra commencer par ravir un jeune lectorat avides de sensations creepy sans en faire des cauchemars non plus.

Esthétiquement, cette bd promet donc un certain spectacle d'halloween sans prise de tête supplémentaire sans être alourdie par du sinistre. L'intrigue s'enchaîne très vite avec l'arrivée d'un jeune homme perdu dans un centre destiné à guérir les troubles du sommeil , notre héros fait la rencontre d'une mythomane qui va l'entrainer dans ses petites confrontations face au Slasherman et à partie, le jeune héros va découvrir un pouvoir qu'il ne soupçonnait. C'est très speed et nous n'avons pas le temps de nous ennuyer  au risque peut-être de laisser un peu trop de place à l'action et aux combats au détriment d'une véritable mise en place de l'intrigue. Cependant en six tomes, cette série a de la marge pour peaufiner son intrigue et la rendre plus accrocheuse. 


En bref

Ce premier volume de Creepy Past nous plonge dans une ambiance chair de poule très speed , très alerte qui ravira principalement un jeune public friand d'ambiance frissonnante et surtout porté sur l'action. Un démarrage en trombe pour ce train fantôme déroulé sur six wagons.

7
Positif

Le style de dessin élancé et très vivace de Giovanni Rigano

Un bon mix entre action et chair de poule

Le mélange réalité/science/cauchemar

Negatif

Assez speed

La colorisation qui saute un peu aux yeux au départ

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (182)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Creepy past
Boutique en ligne
12,00€
Boutique en ligne
12,00€
Boutique en ligne
12,00€
Boutique en ligne
12,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)