7

Critique de Solo leveling #1

par MassLunar le mar. 13 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
L' arrivée papier d'un bon gros Level

Comme d'autres jeunes éditeurs avant eux ( nazcaaaaa éditions), Les éditions Delcourt décident de se lancer également sur la vague du webtoon coréen. Ils ont d'abord lancé le site Verytoon en Janvier, plateforme de lecture exclusivement consacrée aux webtoons et dans la lignée, ils ont  décidé de publier du format papier à partir de ces séries numériques. Cette collection de webtoon en format papier a pour nom Kbooks et pour lancer cette collection, Delcourt a choisi un gros morceau : un certain Solo Leveling...

Est ce qu'il est vraiment nécessaire de présenter Solo Leveling pour un lectorat déjà assidu et mordu de webtoons ? Pas vraiment dans le sens où Solo Leveling était déjà connu depuis un certain nombres d'années sur les plateformes de webtoons en accès légal (ou pas...) sur le net. Toujours est t-il que ce manhwa numérique possédait déjà une certaine hype avant cette adaptation papier ce qui n'empêche pas cette adaptation d'être attendue aussi bien par les lectrices et lecteurs assidue du webtoon de base que par les novices qui ne connaissait pas ce titre comme votre serviteur...

A noter que je parle de webtoon mais précisions qu'à l'origine Solo Leveling est d'abord une série de romans écrits par Chugong. Force est de reconnaître que l'adaptation webtoon a supplanté les romans en terme de succès...

Passons donc sur la hype du webtoon. Chacun et chacune se fera sa propre opinion sur la légitimité d'une version papier. Parlons du titre en tant que tel. 

Déjà au niveau de l'édition, force est de reconnaître que Delcourt a réalisé un très bon travail pour lancer cette nouvelle collection. Nous sommes sur du format supérieur avec un papier de bonne qualité adapté à la couleur de base du webtoon. La première de couverture est très élégante avec un titre et un petit ornement dorés encadrant une image du héros tout en profondeur. Visuellement, c'est très attirant, c'est un bel objet. Peut-être un peu plus de rigidité au niveau des couvertures aurait été bienvenue mais nous sommes sur une production de qualité pour l'objet-livre en tout cas.

Concernant la transposition du scrolling en papier, c'est bien manœuvrée, la narration, à quelques écarts près, reste lisible. Nous retombons sur un sens de lecture occidentale ce qui change un petit peu dans le domaine de la bd asiatique. Tout n'est pas parfait dans le déroulement narratif. J'ai trouvé l'une des séquences durant la confrontation contre les statues un petit peu difficile, notamment lors de la fuite de l'une des chasseuses hors du cercle de feu. Après, si on ne cherche pas trop la petite bête, la narration demeure efficace. Chaque planche est bien garnie avec quelques plans assez spectaculaires, notamment  des gros plans sur les boss du jeu qui sont bien menaçants comme il faut.

Solo Leveling , c'est avant tout du spectacle et je pense que les éditeurs papier ont très bien transposés ce spectacle et plus spécialement pour ce premier acte qui tranche dans le "vif" du sujet avec son lot de morts et de désespoirs.

Autant le dire de suite, je ne pense pas qu'en terme de scénario, Solo Leveling possède un gros level. Récemment, j'ai fais une chronique sur le volume 2 de Re: Monster... Le webtoon m'a de suite fait penser à ce dernier manga. D'ailleurs, on peut citer bon nombres de références dans lequel Solo Leveling se glisse avec aisance. Outre Re:monster, il y a Moi, quand je me réincarne en slime, Hero Skill, The rising of the Shield Hero, So i'm a spider, so what ? , Arifureta, Overlord, SAO etc.... A quelques degrés divers, Solo Leveling se range sans originalité aucune dans la lignée de ces titres isekai avec forte inspiration d'un univers vidéoludique souvent de type rpg. J'ai du mal à voir en tout cas comment ce titre se dégage du genre même si il n'en demeure pas moins efficace et attrayant dans son approche.

Ce système de hunters qui sont avant tout des personnages lambda est assez sympathique puisque ce sont des héros très rattachés à leur quotidien. Il s'agit  de personnages malheureusement choisis par le destin, un peu malgré eux,  pour battre les boss du donjon mais ce sont avant tout des gens du quotidien qui ont une vie de famille. Avant de rentrer dans l'un de ces maudits donjons, l'un d'eux allait fêter la naissance de son second enfant, un autre combat ( et fuit) pour protéger sa famille et je ne parle pas du héros dont la mère est hospitalisée.  

Il y a un rapport au quotidien qui, je l'espère, sera exploité dans les prochains volumes. Mais au vu de quelques critiques et des avis de lectures divers, a priori , Solo Leveling joue surtout la carte du héros faible qui devient surpuissant au fur et à mesure des volumes sans aucune réel profondeur à côté donc je n'ai pas espoir que le scénario dégage vraiment quelque chose au final. A lire ce qu'il en sera. Force est de reconnaître cependant que ce premier tome est assez efficace dans son approche et ne lésine pas sur le nombre de morts. Les enjeux sont bien présentés à travers le point de vue de notre héros Sung Jinwoo. 

Je ne vais pas être tendre sur ce personnage principal. Sung incarne la figure du héros comme nous en voyons souvent dans ce genre. C'est un faible défini par son pathétisme mais, qui tel une pauvre chenille qui n'a rien demandé, finit par devenir un véritable papillon de lumière à coups de  de baston et d'expérience accumulée. Forcément, nous nous attachons à ce type de personnage parce ce n'est pas un surhomme , parce qu'il est comme nous, dénué de véritables pouvoirs. A sa place, on ne ferait pas mieux. Mais voilà que cet être vulnérable comme nous devient d'un coup, grâce à un revers insoupçonné du destin, devient plus puissant. Nous avons déjà vu ce genre de rebondissements plusieurs fois. Ce n'est pas déplaisant mais c'est très loin d'être audacieux et original. A voir comment l'histoire évoluera aux côtés de Sung, notre héros évolutif qui est accompagné en permanence par un menu RPG qui va lui donner des quêtes pour pouvoir level. Cette interface est tout simplement le cœur de Solo Leveling. Elle n'apparait pas de suite dans ce premier tome mais c'est elle qui donne un peu de goût à ce volume car , outre les donjons, elle fait de ce titre un véritable jeu vidéo dans lequel on suit la progression d'un héros de jeu vidéo. C'est à travers cet aspect que nous pouvons apprécier Solo Leveling dont ce premier volume annonce une aventure purement vidéoludique avec ce système de quêtes qui peut afficher quelques surprises et enjeux personnels pour notre héros. 

Cet aspect vidéoludique est bien rendu par le dessin de Dubu qui insère des écrans de ce menu dans la réalité de notre héros. Au niveau du style de dessin, il y a un bon chara-design, spécialement pour les monstres. Les statues incarnent un bon premier boss plutôt impressionnant. Dans l'ensemble, ce n'est pas mirobolant mais on rentre facilement dans cet univers avec une colorisation qui apporte vraiment du ton aux différents actes et niveau : un bleu froid et foncé pour le donjon des statues ou encore les couleurs chaudes pour l'épreuve de survie. C'est vraiment sympathique parce que cela annonce une bonne variété en terme de niveaux. Le style de dessin exploite bien le côté fun du donjon façon niveau de jeu vidéos. 

En bref

Pour conclure, en terme d'édition papier, ce premier volume de Solo Leveling est sur la forme assez réussie. C'est attrayant et immersif en plus d'être un bon objet-livre. Concernant le fond, chacune et chacun doit se faire son propre avis. Pour ma part, ce premier acte de Solo Leveling annonce du bon spectacle avec une présentation radicale des enjeux. Cela, dit, c'est le genre de titres pop-corn qu'on "bouffe" avec plaisir mais sans se faire retourner le cerveau. Il y a un goût de reviens-y qui s'arrêtera suivant votre degrés de lassitude quand à une intrigue dynamique mais bourrative.

7
Positif

Une bonne qualité en édition papier avec une transposition efficace des cases.

La dimension vidéoludique toujours aussi accrocheuse pour les mordus d'ambiance nerveuse

La couleur, très dynamique, qui apporte son lot de variétés dans les combats et niveaux

Un premier acte féroce qui tranche dans le lard

Negatif

Originalité et profondeur niveau zéro : l'intrigue gagnera t-elle du niveau en même temps que le héros ?

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (184)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (4)
  • DHleKaiseur
    Membre

    En effet je me suis un peu emporté sur la question de la légitimité et merci de me l'avoir fait remarqué @MassLunar. Pour essayer d'être plus constructif et rebondir sur ce qu'on a dit précédemment, je dirais que l'originalité du scénario n'est pas présente dans ce tome 1 et commence comme un webtoon classique mais tout en restant un bon premier tome qui avance tout de même assez vite en comparaison avec le webtoon je trouve. Je rejoins donc globalement ton avis MassLunar sur ce point qui peut être un des seul défauts apparents du manga. Sans trop spoiler, les chapitres présents dans ce tome ainsi que ceux qui vont suivrent font partie d'un gros arc qui en regroupe plusieurs petits à la suite afin de préparer le terrain pour les retours en arrière et le gros de l'intrigue. Je pense que ceux étant à jour que ce soit dans le webtoon ou la LN comprendront là où je veux en venir puisque l'explication se trouve dans les scans récents. C'est selon moi un tome qui se veut introductif et laisse en même temps entrevoir tout le potentiel qu'il recèle à travers son titre "Solo Leveling" et les fenêtres de jeu que l'on voit apparaître à la fin de ce tome. Donc, au final je reviens pas mal sur mes propos avec le recul et vu que la critique a nécessairement besoin d'éclairer les lecteurs ou futurs lecteurs, les aspects plus négatifs sont également à prendre en compte. Mon mot de la fin : je vous le conseille fortement pour les dessins comme pour le scénario et attendez la suite avec impatience parce que ce n'est que le début des frémissements. @MassLunar & @Skeet

  • Skeet
    Staff

    @DHleKaiseur : je trouve ton commentaire étrange. Tu dis que tu trouves déplacé d'écrire une critique sur le premier tome sans avoir lu les chapitres suivants ? Cela voudrait dire que la critique du premier tome pourrait changer si on a déjà lu la suite ? Là c'est une critique suite à la seule lecture du premier tome papier pour ce qu'il est, rien de plus et je ne vois pas le souci. Si la série gagne en profondeur dans les tomes suivants, MassLunar le remarquera et l'écrira. Et de la même façon, quand il aura tout lu, il pourra donner son impression sur la globalité. Il faut remettre les choses dans leur contexte quand même.

  • MassLunar
    Staff

    Bonjour DHleKaiseur,
    Je sais bien qu'étant donné la popularité de Solo Leveling et le nombre de scans déjà bien présents sur ce webtoon, mon avis peut paraître bien présomptueux, surtout pour celles et ceux qui connaissent déjà bien Solo Leveling. Loin de moi l'idée de cracher sur ce titre , je ne descends pas Solo Leveling, c'est essentiellement une première impression sur ce premier volume de l'adaptation papier. Perso, je ne demande qu'à être surpris par la suite. ;)
    Concernant la légitimité d'une chronique, d'une critique, il n'y a jamais de légitimité dans une chronique ou une critique. Je ne suis pas assermenté par la sainte divinité de la vérité universelle pour imposer un avis décisif. Chacun et chacune se fait sa propre opinion en sachant que l'opinion n'est jamais gravée dans le marbre.
    Bien à toi

  • DHleKaiseur
    Membre

    Malgré un bon commentaire, cela me semble déplacé d'écrire une critique sur ce premier tome sans avoir les 140 et quelques scans. Sachant ce qu'il se passe dans seulement quelques chapitres, et à quel point l'intrigue ne se dévoile qu'avec le temps et en même temps que le leveling du héros Sung Jinwoo, dire qu'il n'y a pas de profondeur au manga c'est une offense à l'œuvre que nous a écrit ce cher Chugong. Tu n'as aucune légitimité à faire apparaître ça, surtout pour juger un tome dont plusieurs cases ont été enlevées ce qui ne l'avantage pas en comparaison du fameux webtoon. Je trouve juste décevant de faire apparaître ce genre d'avis sans légitimité alors qu'on pourrait faire d'autres critiques comme je viens d'en faire par exemple.