6

Critique de Affaires d'état - Guerre froide #1

par vedge le mar. 13 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Jeux d’espions

Après « les coulisses du pouvoir » et « les mystères de la république », Philippe Richelle récidive avec Affaires D’État. Trois séries de 4 tomes en parallèles, illustrées par trois dessinateurs différents, correspondant chacune à trois époques différentes du XXe siècle, et concernant l’histoire politique française. On connaît l’intérêt de l’auteur et sa propension à partir de faits réels pour construire des intrigues policières et politiques.

Cette série, s’intéresse à l’espionnage durant la période de guerre froide entre l’Est et l’Ouest. Un transfuge du KGB fait des révélations sur des taupes qui se trouveraient en France, au siège de l’OTAN et dans le service du contre-espionnage français. Démarre alors une enquête par les autorités françaises, pour démêler le faux du vrai et trouver des espions russes.

Pour sa première participation dans l’univers particulier de Richelle, le dessin de Penet, qui n’est pas d’un classicisme complet, ni dans le réalisme à tout crin, convient bien au récit.

Côté découpage et scénario, la multiplication des allers retours dans le temps, sans code graphique ou autre, pour s’y retrouver est un peu complexe à suivre je trouve et dessert la continuité de lecture du récit.

Le fond, cependant, est intéressant et tous les éléments d’un bon récit d’espionnage sont mis en place.

En bref

Premier tome d’une série de quatre, au sein d’une fresque plus complète de Richelle concernant les Affaires d’Etat, cet opus met en place tous les ingrédients d’un bon récit d’espionnage.

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2381)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)