Plus jamais ça

Depuis la Grèce antique, et jusqu’en 1980 où la Mauritanie est le dernier pays à l’interdire officiellement, l’esclavage a été considérée comme une chose parfois normale, parfois possible, utile en tout cas pour permettre à peu de personnes de prospérer sur le travail, la misère et la mort des autres. Hommes, femmes, enfants, ce sont des dizaines de millions d’êtres humains qui ont été victimes de ce crime contre l’humanité.

Encore aujourd’hui, certaines conditions de vie et de travail des ouvriers du textile au Bengladesh ou ailleurs ressemblent fort à de l’esclavage. Et que dire de l’exploitation actuelles des femmes dans certaines cultures ou religions ?

Comme d’habitude, les auteurs ont su traiter ce vaste de l’esclavage de manière chronologique et pragmatique pour faire passer le message de l’ignominie des actes des esclavagistes, des suprématistes et autres déviants privés d’humanité.

Espérons que les jeunes lecteurs ainsi informés, deviendrons des adultes respectueux des différences culturelles ou de genre, dans une plus totale égalité de droits et de devoirs.

En bref

Un petit livre très bien fait pour expliquer de manière chronologique et pragmatiques l’histoire de l’esclavage à travers les siècles et les civilisations.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2381)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le fil de l'histoire raconté par Ariane et Nino
Boutique en ligne
5,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)