7

Critique de La peau de l'autre #1

par juju le mer. 14 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Batman où es-tu ?

On découvre Ross et Harvey, deux amis qui rêvent de monter des comédies musicales sur Broadway. Harvey, lui c’est plutôt un compositeur qui utilise le piano. Ross, plutôt le parolier et celui qui gère aussi le business. Mais alors qu’en 1941, les Japonais attaquent la flotte américaine, les Etats Unis entrent en guerre et Harvey décide de s’engager abandonnant les projets hollywoodiens. Trois longues années d’écoulent alors, ne cessant de penser à son ami et à leurs rêvent, Harvey et son pilote s’écrasent en avion et il va alors se retrouver le visage complètement défiguré, brûlé. Une véritable gueule cassée. C’est alors à l’hôpital qu’il apprend la terrible nouvelle, son acolyte de toujours, Ross s’est approprié toutes leurs créations en son nom et fait fortune. Un ami chirurgien va alors lui offrir un nouveau visage pour conquérir ses rêves de vengeance.

Le scénario m’a quelque peu surpris et je ne comprends pas le rapprochement avec Batman. En effet notre ami brulé vif s’appelle Harvey, comme Harvey Dent et celui-ci va également avoir une moitié de visage brulée et l’autre saine, tel double face dans Batman. Passé ce délire Comics, nous avons ici un scénario assez classique à base de rebondissements, de trahison et de vengeance avec deux amis qui s’adorent au départ. On suit donc sa lente réhabilitation jusqu’au cliffhanger final qui ne surprend pas vraiment, tellement on s’y attend dès le départ.

Visuellement, on sent que ça fait honneur au film d’horreur des années 40-50. Et ça fonctionne très bien. Avec un style graphique assez rétro, ça permet vraiment de rendre hommage à cette histoire. Le trait est épuré et la colorisation qui utilise une palette de couleur très limité aussi. Mention spéciale pour les affiches de films en fin d’album qui sont très réussies.

Ce premier tome qui devait s’appeler au départ derrière les masques, pose les bases de l’intrigue en restant très classique à mon goût mais qui j’espère saura me surprendre dans sa conclusion. Avec un style qui mélange les genres, les vaudevilles, les scènes de guerre, les comédies musicales et les films d’horreur, ça reste tout de même assez divertissant.

En bref

Ce premier tome qui devait s’appeler au départ derrière les masques, pose les bases de l’intrigue en restant très classique à mon goût mais qui j’espère saura me surprendre dans sa conclusion. Avec un style qui mélange les genres, les vaudevilles, les scènes de guerre, les comédies musicales et les films d’horreur, ça reste tout de même assez divertissant.

7
Positif

Dessin vintage

Negatif

Pourquoi Batman ?

juju Suivre juju Toutes ses critiques (72)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)