8

Critique de Tokyo Revengers #12

par Tampopo24 le dim. 18 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Se transcender par amitié !

Suite et fin de l'arc du Black Dragon et de la famille d'Hakkai avec les combats dantesques et les grandes palabres qui sont la marque de fabrique de la saga.

Même si cela devient presque classique pour la série désormais, je ne peux m'empêcher de me retrouver emportée par les grands discours plein d'idéalisme et de beaux sentiments des héros de Tokyo Revengers. Alors oui, c'est classique, déjà vu, un peu trop exagéré et grandiloquent mais ça fait également chaud au coeur de voir des garçons défendre ainsi leurs amis.

Dans ce tome, Takemichi a décidé de tout faire pour empêcher Hakkai de planter son frère ce qui aurait les pires conséquences pour la suite de sa vie. Il veut donc prendre le contrôle des Black Dragons et pour cela il doit en vaincre le terrible chef.

Dans une mise en scène terriblement efficace, Ken Wakui s'efforce de nous montrer la vacuité de ce désir mais il l'oppose également à la volonté sans faille du héros d'aider ses amis. C'est très puissant. C'était comme quand je regarde un match de rubgy et que les joueurs s'efforce encore et encore de démolir la défense adverse à coup de poussées et d'avancées tellement minimes qu'on a l'impression qu'ils n'avancent pas, mais au final chaque centimètre compte à la fin et c'est l'usure de l'autre qui en viendra à bout. Ici, j'ai eu le même sentiment et c'était très beau.

Alors oui, on pourra dire que c'est extrême, grandiloquent, pas du tout crédible. Les retournements de situation imaginés par l'auteur sont énormes, on les devine de loin. Mais n'empêche ça a un charme fou ! Celui de ces titres où les amitiés transcendent tout, où le pardon permet vraiment aux personnages de grandir et changer, où chaque mot a su sens. Alors j'assume, ce n'est pas du tout réaliste, c'est totalement exagéré, mais j'adore ! Voir Takemichi aller jusqu'au bout de ses convictions épaulé par Mitsuya et Chifuyu me fait vibrer. Découvrir la force de caractère de Yuzuha et son attachement à sa famille me bouleverse. Voir Mickey se relever et assumer ses pertes, vivre avec, m'a achevée. Quel superbe tome !

En bref

Ken Wakui semble proposer encore et toujours la même recette, c'est peut-être le cas, mais c'est une recette terriblement efficace, qui fait vibrer le lecteur à la hauteur de la passion qui enflamme ses personnages. Cette amitié qui transcende tout m'émerveille à chaque phase de l'histoire et ce n'est pas près de s'arrêter. Au revoir le Black Dragon, bienvenue le Tokyo Manji Kai nouvelle génération !

8
Positif

Un combat plein de passion

Des paroles sur l'amitié et la famille qui réchauffe le coeur

Le jusqueboutisme de Takemichi

Le superbe trio qu'il forme avec Mitsuya et Chifuyu

Le réveil de Mickey qui vit avec ses fantômes

La promesse d'un nouveau Tokyo Manji Kai !

Negatif

Un schéma qui se répète

Un côté grandiloquent et pas du tout crédible

Des rebondissements prévisibles

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (532)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Tokyo Revengers
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)