7

Critique de Fantastic Four #218

par Le Doc le dim. 18 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Spider-Man passera ce soir...

Avant de poursuivre le run de John Byrne (voir mes différents billets sur le site et le forum), un petit retour en arrière. Le très complet auteur américain d'origine britannique a toujours été prolifique et il fut un temps où on le voyait pratiquement partout (Uncanny X-Men, Iron Fist, Marvel Team-Up, Avengers, Captain America...). Deux ans avant de reprendre les commandes de Fantastic Four, John Byrne était déjà sur le titre, tout d'abord en dessinant la dernière partie de la prestation de Marv Wolfman puis le court intérim de Bill Mantlo (il en a aussi profité pour écrire ses deux premiers épisodes publiés entre les deux premiers numéros de Doug Moench et Bill Sienkiewicz).

Archie Goodwin était prévu pour remplacer Marv Wolfman mais cela ne s'est finalement pas fait et Bill Mantlo a été appelé en renfort en attendant l'arrivée de la nouvelle équipe. Et comme les délais ont du être assez serrés, Mantlo a utilisé Fantastic Four #218 comme dernier chapitre d'un crossover avec sa série Spectacular Spider-Man.

Les Terrifics ont un nouveau membre, Electro, et les vilains ont imaginé un énième plan pour se débarrasser de leurs ennemis de toujours, les Fantastiques et Spider-Man. Spectacular Spider-Man #42 se terminait sur la défaite de l'Homme-Araignée. Confiants, les vilains se dirigent vers le Baxter Building, où les choses ne se passeront pas aussi bien pour eux...

L'épisode est franchement anecdotique mais dans l'ensemble, c'est du comic-book fun, souriant (de l'action, de l'humour et des méchants qui ne perdent pas une occasion pour se ridiculiser) et joliment dessiné (le duo Byrne + Sinnott, c'est très agréable pour les mirettes). 

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (771)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fantastic Four
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)