7

Critique de Valhalla hôtel #1

par MassLunar le jeu. 29 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Welcome to the Hotel Valhalla... Such a dangerous place

Valhalla Hotel  - bite the bullet est le premier volume d'un thriller haut en couleur, totalement survolté dont le bon sens et la logique semblent avoir été abandonnées sur le bord de la route 66. Ce thriller qui se déroule au Nouveau-Mexique dans les recoins désertiques d'une petite ville bien puritaine est à ranger dans la lignée de polars graphiques dotés d'une bonne veine humoristique tel que le fameux Il faut flinguer Ramirez bien qu'en termes d'écriture, ce dernier reste quand même bien un cran au-dessus.

Valhalla Hotel est un espèce de trip ensoleillé dans lequel se croise divers personnages aux caractères plutôt allumés : un joueur de ping-pong mutique accompagné par un coach un peu balourd, un flic puritain assez homophobe sur les bords, un mexicain colossal fan de métal ou encore des allemands plutôt curieux et adeptes de la cochonnaille... Toute une galerie de personnages plus ou moins timbrés qui se retrouvent dans des péripéties sans queue ni tête. C'est un humour absurde qui rappelle (avec moins de finesse) la comédie burlesque des frères Coen, notamment pour ce comique de caractère et ces personnages joyeusement stéréotypés.

On dévore avec plaisir ce premier titre emmené par Fabien Bedouel co-scénariste avec Patrice Perna et dessinateur plus connu pour ses séries historiques telles que Darnand un bourreau français ou Kersten, médecin d'Himmler. Fabien Bedouel change de registre pour un titre beaucoup plus décomplexé et cette bonne humeur est plutôt communicative. Nous sommes dans un style assez bruyant qui nous offre du spectacle bien calibré, notamment avec une bonne séquence de fusillade. Le chara-design et l'auteur s'en donne à cœur joie pour faire ressortir une petite galerie de personnages burlesques et attachants. De plus, l'auteur distille une bonne petite atmosphère made in America  qui ravira les amatrices et amateurs de paysages façon route 66 avec ses petites villes plus ou moins accueillantes. 

Les péripéties s'enchainent sans temps mort et donnent parfois une ambiance légèrement bordélique à ce début de série. Il faut aimer cette situation frénétique où la violence semble surgir au quart de tour, même de manière un peu grotesque. De même, certaines répliques ou quelques échanges auraient gagné à être plus inspirés. Le ton n'est pas toujours très finaud mais nous sommes dans une fiction d'action qui assume totalement la carte du second degrés quitte à s'aventurer vers la bêtise. 

En bref

En somme, ce premier volume de Valhalla Hotel annonce une bonne petite bd de genre, un polar burlesque qui assume son côté allumé avec sa ribambelle de personnages haut en couleurs. C'est un titre frénétique qui n'est pas forcément des mieux écrits mais qui assure un petit cocktail d'action et d'humour bien tonique.

7
Positif

Une farandole de personnages plus ou moins allumés au sein des profonds et arides déserts américains.

Aucun ennuie : les péripéties s'enchainent à vitesse grand V

Negatif

Un ton et des répliques pas toujours très finaudes.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (351)
Autres critiques de Valhalla hôtel
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)