9

Critique de The Fable #1

par Auray le ven. 30 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
La fable du noyé dans La Fontaine

Pika lance dans un nouveau seinen sous le doux nom de code du personnage principal : the fable. C'est une série finie en vingt-deux tomes au Japon, et elle a même eu le droit, suite à son succès, à son propre film live. Sa parution se remarque de 2014 jusqu'en 2020, et elle a maintenant le droit à une seconde vie en France.

Tout d'abord, j'aime beaucoup l'idée de la jaquette réversible qui suit au recto l'affiche du film avec un côté assez déphasé, et au verso, ce sera la couverture française au plus proche de celle d'origine. Pas mal du tout !Personnellement, je préfère ça qu'à un volume collector introuvable ! Suivez mon regard...

Pour moi, l'ambiance est un mélange d'un délire sérieux type GTO de Tôru Fujisawa et d'un polar très cinématographique comme « My home hero » de Naoki Yamakawa et Masashi Asaki. Et forcément, ça détonne ! L'explication est simple, prenez un tueur professionnel le plus efficace de la pègre et essayez d'en faire un citoyen ordinaire pendant une année complète. L'accroche est déjà joliment réussie, non ?

Pourtant, ce n'est pas si facile à composer, mais le tout est parfait. Malgré les sept années qui nous séparent du début du manga, le graphisme est à la hauteur de nos attentes et s'inspire forcément des pires brutes ou des dangereux yakusas.

De plus, le scénario est certes original, mais en plus, il nous amène à prendre connaissance en douceur le petit monde de Fable. Il détaille précisément le milieu, comme les combats, grâce à des dialogues où la tension est palpable. On se régale aussi des monologues insidieux concoctés par l'arme humaine. Il donne un bon coup au réalisme, comme, par l'exemple, lorsque notre antihéros doit faire au mieux lors d'une rixe pour ne pas être trop blessé tout en se débarrassant de ses adversaires. Ça reste très malin !

C'est un véritable coup de cœur pour cette série qui a même eu un prix au Japon. Je surveille d'ores et déjà la sortie du prochain tome qui devrait arriver dans deux mois. De quoi délirer un peu sur cet être hors du commun un peu lent du ciboulot, mais au combien efficace dans son « métier ». Je me sens un peu comme son surveillant qui ne peut lâcher son écran tout en fantasmant sur la fausse sœur, Yôko. J'ai honte !

En bref

« En six ans... Tu en as tué 71. »

9
Positif

Un dessin qui n'a pas vieilli

Une ambiance particulièrement imprévisible par le caractère taciturne de notre antihéros et on ne lâche plus le bouquin une fois ouvert pour le coup

On sourit énormément lors de notre lecture par les différentes situations rocambolesques

Les détails et les dialogues sont agréables, ils donnent le ton !

Un rythme lent, et c'est tant mieux car ça va nous passionner sur 22 tomes, c'est certain !

Negatif

C'est dans deux mois le prochain tome ? Really ?

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (500)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The Fable
9
The Fable T.1

The Fable T.1 Staff

Lire la critique de The Fable T.1

Boutique en ligne
8,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)