8

Critique de Les Carnets de L'Apothicaire #3

par Sachiko-chi le mar. 11 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Les intrigues ne sont pas qu'à la cour impériale !

Encore une fois, ce tome est vraiment une superbe lecture ! Je l’attendais avec grande impatience, et j’ai bien eu peur de sortir de ma librairie sans cette pépite.

Oui pour moi cette saga est une pépite ! J’adore l’univers qui est présenté, et les personnages qui l’animent, surtout notre protagoniste Mao Mao qui sort des sentiers battus. Elle fait vraiment la force de ce titre, elle est indépendante, forte, et elle sait ce qu'elle veut. Elle sait vraiment se retrouver redoutable quand cela est nécessaire. Ça me plait vraiment de la suivre à chacun des tomes, elle arrive à m'impressionne et est très drôle à suivre !
On la retrouve d’ailleurs dans ce tome, alors que l’enquête est toujours en cours pour savoir qui a empoisonné la soupe d’une des concubines de l’empereur. Elle est vraiment d’une grande aide pour comprendre ce qui a pu se passer, et les personnages comme Jinshi en sont conscients et l’apprécient de plus en plus. Elle devient une vraie enquêtrice avec les prémices de la découverte des empreintes digitales.

Mais dans ce tome, ce n’est pas juste ici qu’elle leur vient en aide. En effet, un proche de Jinshi est décédé, et il souhaite savoir ce qui a pu se passer. Si notamment, c’est une tentative de meurtre ou plutôt une mort naturelle. Les talents de réflexion et d’observation de Mao Mao seront encore une fois d’une grande utilité, et cela permet d’expliquer l’utilisation des alcools ainsi que leur composition notamment.

Mais le plus intéressant de ce tome, c’est la sortie de Mao Mao en dehors de la cour intérieure. En effet, on découvre à quoi peuvent servir les épingles qu’elle a reçu lors du banquet. Et elle va l’utiliser pour se trouver un garant, qu’elle aura bien soudoyé par ailleurs, et qui lui permettra de sortir de l’enceinte du palais.
En effet, notre protagoniste retourne dans les lieux où elle a grandit, le fameux quartier des plaisirs. Ce court séjour pour Mao Mao lui sera bénéfique puisqu’elle va prendre du temps pour elle, et pour nous, cela permet d’étoffer son univers. On va rencontrer des connaissances à elle, qui lui ont permis de grandir, qui l’ont aidé et qui ont fait d’elle, celle qu’elle est aujourd’hui. On rencontre la patronne de la maison close où elle allait, ce n’est pas juste une vieille femme, elle a un sacré caractère, et est plutôt drôle à découvrir. Mais on peut aussi rencontrer son père, celui qui lui a tout appris dans le domaine des plantes, des herbes, j’ai juste trouvé un peu dommage qu’il ne soit pas assez mis en avant. On le voit très peu malheureusement, mais il semble lui aussi très observateur, et a déjà compris ce qu’il se passait quand Mao Mao y réfléchissait encore.

Le séjour de Mao Mao ne sera pas de tout repos, à peine arrivée, qu’elle est de nouveau prise dans une histoire d’empoisonnement et fait tout son possible pour leur sauver la vie. Elle est confrontée à une histoire dans une maison close qu’elle ne connait pas forcément et elle fait la rencontre de nouveaux personnages, qui sont plus ou moins sombres. C’est aussi la rencontre avec un personnage qui devait bien abuser de sa position, et les gens se sont serrés les coudes plus que ce qu’ils auraient pu imaginer.
Cette pause à l’extérieur du palais nous permet de nous rendre compte du contraste entre ces deux lieux. Ils sont d’ailleurs assez différents mais aussi similaires sur certains points comme la cruauté de certaines personnes. Même à l’intérieur de ce quartier avec de jolies décorations, il y a une différence flagrante entre luxure et pauvreté.

Le retour de Mao Mao au palais était très attendu notamment par Jinshi qui a fait preuve de jalousie et qui a su amuser la galerie à ses dépens d’ailleurs ! Hâte de pouvoir retourner dans cet univers, j’adore vraiment suivre ces personnages, même si encore une fois les repères temporels sont inexistants.

En bref

Un troisième tome qui me plait toujours autant, Mao Mao étant la grande force de ce titre. On continue de la suivre dans différentes enquêtes et elle met en avant ses compétences pour pouvoir sauver et soigner les autres personnages qu'ils soient du palais ou non d'ailleurs.

8
Positif

Des dessins superbes et et qui mettent bien en avant les personnages ou les décors

Des personnages plaisants à suivre

Des intrigues dignes de la cour

Mao Mao est une super protagoniste, et intéressante à suivre

Découverte de l’univers dans lequel a grandit Mao Mao

Rencontre avec ses connaissances

Negatif

Le manque de repères historiques

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (166)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Carnets de L'Apothicaire
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)