7

Critique de Unsung Cinderella #1

par Niwo le dim. 23 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Les pharmaciens sont le dernier rempart qui protège notre quotidien !

Le milieu médical est peu représenté dans le domaine du manga. Et ce n'était pas forcément un domaine compatible avec le catalogue Meian de prime abord. Mais depuis quelques temps, on sent chez l'éditeur une véritable volonté d'élargir son registre et sortir des titres pour tous les horizons.

Unsung Cinderella est un titre puissant et touchant : c'est souvent le cas lorsqu'on touche à la santé. Je n'ai pas l'impression, pour l'instant, que ce soit un titre qui veuille s'appuyer sur le drame pour émouvoir les lecteurs. Cela arrivera peut-être ensuite mais pour l'instant, c'est plutôt une bouffée d'air frais positif.

Nous suivons donc Midori Aoi, pharmacienne hospitalière très investie dans son métier. Elle n'hésite pas à s'opposer aux décisions des médecins lorsqu'elle estime que c'est nécessaire. C'est une femme dévouée qui veut le bien de ses patients même si (je cite) elle n'est « qu'une pharmacienne ». Ses collègues et supérieurs tentent de la canaliser mais en vain, son travail lui tient trop à cœur. Et c'est tant mieux, car le pharmacien est le dernier rempart avant que le patient obtienne ses médicaments. Une erreur de dosage ou quelconque indication peut avoir de lourdes séquelles allant jusqu'au décès.

Dans ce premier tome, on va se concentrer sur plusieurs petites histoires : chaque nouveau patient amène une situation bien spécifique et nous permet d'apprendre à connaître les personnages. Il y a un fil conducteur qui fait que l'intrigue évolue en parallèle et qu'on cerne très vite les qualités des titres. J'ai pourtant du mal en général avec ce genre de titres où on voit passer énormément de personnages qui ne seront présents que pour un ou deux chapitres. Mais dans Unsung Cinderella, c'est fait de manière à ce que ce soit fluide et pas gênant sur le fond.

On a vraiment l'impression de vivre dans une pression permanente, d'être à leur place en tant que soignants et d'avoir donc les responsabilités associées. Pour un titre dont je n'attendais rien de particulier au départ, je dois avouer être agréablement surpris. D'autant plus que l'auteur a fait appel à un conseiller médical pour que son manga soit le plus cohérent et réaliste possible.

En bref

Unsung Cinderella s'impose comme un bon début de série dans un domaine qu'on voit peu : le médical ! Suivre des patients à travers Midori Aoi est plaisant et on saisit rapidement les désirs de l'auteur. Un titre qui saura trouver sa place au fil des tomes et qui transporte déjà aisément dans ce premier tome.

7
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (412)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Unsung Cinderella
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)