7

Critique de Shadows House #5

par MassLunar le lun. 24 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Quand arrive les sousuies

Suite aux révélations décisives du volume précédent, la série Shadows House présente ses enjeux. Nous connaissons la véritable nature des poupées vivantes ainsi que leurs finalités. Ce 5ème tome étoffe légèrement cet aspect, présente un minimum d'action et de péripéties mais, hélas, se noie aussi dans le bavardage à tel point de conférer à la série un sentiment de surplace ce qui est relativement dommage après le coup de tonnerre du 4ème tome. 

Ce cinquième opus est centré sur le pavillon des enfants, celui qui se destine à former les futures et futurs membre déterminants de la famille Shadow. On connaissait déjà bien ce lieu puisqu'il s'agit du lieu principal des premiers tomes. Cette fois, le duo de mangakas So-ma-to nous donne une vision plus précise de la hiérarchie qui compose ce pavillon avec la présence des Portes-Etoiles qui font le lien entre le pavillon des enfants et le pavillon de l'Aïeule, la big boss de la famille Shadow. Dans ce tome, un petit défaut, qui était déjà présent, commence à ressortir un peu, beaucoup dans la série, à savoir la multiplicité des personnages. C'est un défaut auquel on pouvait s'accommoder jusqu'à maintenant mais , dans ce cas présent, on doit faire preuve d'encore plus de vigilance.

Il y a beaucoup trop de personnages dans Shadows House et c'est d'autant plus lourd puisque chaque personnage fonctionne par paire : l'ombre et sa poupée vivante ce qui fait parfois un peu ressortir une certaine confusion, notamment à travers des séquences d'actions assez chargées comme l'attaque des Agrégats. On découvre de nouveaux protagonistes ainsi que leur ombre mais on n'a pas plus le temps de se familiariser avec eux tout en perdant de vue les autres protagonistes qu'on avait côtoyé dans les précédents volets. De ce fait, même si le chara-design est toujours réussi surtout en termes d'émotions "invisibles " , le trop-plein de protagonistes nous fait redoubler de vigilance et cela accroît la confusion. De plus, quelques scènes un peu superficielles étirent parfois l'intrigue un peu inutilement comme la construction des bonhommes de suies élaborées par Kate pour gagner la confiance des autres membres du groupes. Une scène qui reflète bien la lenteur dans laquelle peut succomber la série. De même, on peut relever l'incursion dans le labo de recherche qui permet de découvrir des personnages fun comme Ollie le scientifique. On devine quels seront les probables futurs alliés dans la bataille mais  malgré tout on a parfois l'impression d'assister plus à une ballade au sein de ce manoir que commençons déjà bien à connaître.

L'intrigue manque parfois de tomber dans la torpeur malgré une violente attaque d'Agrégats, les bestioles pleines de suie, sur les poupées vivantes. Une séquence qui distille remarquablement un brin d'horreur dans cet univers déjà très noire. Shadows House n'est pas un seinen à mettre entre toutes les mains et derrière cette maison de suie se cache de véritables horreurs comme l'asservissement humain. 

Cette attaque sera d'ailleurs le point déclencheur du titre vers une nouvelle étape, celle d'une enquête qui permettra à nos deux héroïnes de gagner probablement la confiance des Portes-Etoiles mais la quête est longue et il vrai que le bavardage un peu intempestif de Shadows House fait parfois ralentir l'intrigue surtout lorsque certains mystères principaux ont été dévoilés.

Malgré tout, Shadows House demeure une série hypnotique par son style et par son atmosphère étrange, une série qui prend vraiment son temps, qui cherche à nous emprisonner dans ce lieu qui n'a pas fini de révéler tous ses secrets.


En bref

Un volume qui tourne un petit peu au ralenti malgré quelques éclats fantastiques. On reste toujours sensible au charme de cette série iconoclaste mais qui succombe dans ce volume à un peu trop de bavardages, de personnages et d'interactions plus ou moins intéressantes.

7
Positif

L'attaque des agrégats qui propulse l'intrigue vers des enjeux certains

Quelques séquences fortes comme la colère de Kate ou les souvenirs racontés sous un ciel étoilé

Quelques notes d'humour avec le personnage de Shawn

Negatif

Un peu trop de bavardages mues par des interactions pas toujours intéressantes.

Beaucoup de personnages à situer

Une petite baisse de régime.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (222)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Shadows House
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)