9

Critique de Papa est une Licorne #1

par Imitatia le jeu. 27 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
“C’est ainsi qu’a commencé notre drôle de cohabitation, à la licorne qui me sert de père et moi.”

Reconstituer une famille n’est pas toujours simple. En effet, devoir s’habituer à la présence de nouveaux membres dans le foyer et trouver un équilibre stable et prospère peut s’avérer des plus délicat. Mais alors, qu’en est-il lorsque votre nouveau père n’est autre qu’un hybride issu de l’union entre une licorne et Pégase (hybride qui, fort heureusement, peut revêtir une apparence humaine) ? Voilà la drôle de situation dans laquelle se trouve Issei, 16 ans, lorsque sa mère débarque un beau matin pour lui annoncer son remariage avec cet être mythique, le tout, avant de les laisser en tête à tête le temps d’un voyage d’affaires… Encore sous le choc de cette révélation, Issei se retrouve donc à partager son foyer avec son nouveau père pour quelques jours. Quelques jours durant lesquels le jeune garçon devra apprendre à connaître son père mais aussi et surtout apprendre à cohabiter avec lui. Ce qui semble mal parti lorsque ce dernier ne sert que des plats à base de foin (mets pourtant succulent d’un point de vue équin)…

À travers ce one-shot complètement décalé, Monoki Suzuki nous offre un récit tendre, chaleureux et poignant. On y retrouve deux personnages maladroits qui, bien que plein de bonnes volontés, font des erreurs, parfois se blessent mais toujours se réconcilient. On y découvre deux personnages au mode de vie complètement opposé et qui cherchent, malgré les obstacles, à trouver un équilibre au sein de leur nouveau foyer. En d’autres termes, on y découvre un duo de personnages très attachant dans leur manière de se découvrir et de s’apprivoiser.

En plus de m’avoir beaucoup fait rire de part ce côté complètement déjanté qu’offre Masaru, le papa licorne, Papa est une licorne a également su se présenter comme un récit très beau où l’on apprend l’acceptation de l’autre, les compromis, l’échange et l’entraide. Et ce, non seulement entre membres d’une même famille, nouvellement reconstituée dans ce cas de figure, mais aussi avec son entourage. Monoki Suzuki nous offre un panel de personnages hauts en couleurs et qui apportent tous, à leur manière, un petit plus au récit.

En d’autre termes, Papa est une licorne se présente comme un one-shot soigné et complet, qui tantôt nous fait rire, tantôt nous émeut et toujours nous fait sourire. Je ne peux donc que le conseiller fortement à tous, quelque soit vos genres/thèmes de lecture favoris car, je n’en doute pas, ce récit saura faire échos chez tous, quelle qu’en soit la manière. Ce fut le cas chez moi, en tout cas.

En bref

Papa est une licorne c'est un mélange entre un scénario complètement barré, du fait d’une licorne qui devient le beau-père d’un jeune humain de 16 ans, et un scénario tendre et sincère, de deux êtres qui apprennent à se connaître pour former une famille. C’est drôle, c’est attendrissant, parfois émouvant et c'est un one-shot. En d’autres termes, tous les ingrédients sont réunis pour découvrir une belle histoire complète à petit prix. Foncez !

9
Positif

Édition soignée et pailletée

Des personnages attachants

Un récit à la fois drôle et attendrissant

Une ode à l’acceptation de son prochain, l’écoute et l’entraide… Un récit plein de bonnes intentions, en somme !

One-shot

Un papa licorne

Est-ce que j’ai parlé du papa licorne ?

Negatif

Imitatia Suivre Imitatia Toutes ses critiques (23)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Papa est une Licorne
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)