8

Critique de The Witch and the Beast #1

par Sachiko-chi le jeu. 27 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Une vague revisite de La Belle et la Bête et de la chasse aux sorcières !

Nouveauté seinen des éditions Pika, un titre qui m’a intrigué de par son titre, qui me fait très vaguement penser à La Belle et la Bête, et notamment aussi par une partie de l’histoire que j’ai découvert en lisant ce premier tome. Mais cette couverture aussi m’a beaucoup attiré de par ses couleurs et son ambiance qui me fait presque penser au 20ème siècle.

Ce premier tome est très prometteur et prenant, je ne me suis pas ennuyée durant cette lecture, je voulais en savoir toujours plus, et surtout je ne voulais pas quitter cet univers. Et pourtant, je ne suis pas la grande fan des titres violents et un peu horrifiques.
On est propulsé dans un univers fantastique où sorcellerie et magie sont bien présents, mais pas pratiqués par tout le monde. De là, on va rencontrer nos protagonistes Guido et Ashaf, d’entrée je ne me suis pas beaucoup attachée à eux, surtout Guido, avec qui j’ai beaucoup de mal. Je n’arrive pas beaucoup à m’attacher à elle, bien que je la trouve très impressionnante de par sa forme, mais aussi de par sa dentition, qui semble en avoir perturbé plus d’un ! Ces deux personnages sont vraiment des opposés mais ils arrivent à très bien se compléter !

Ce premier tome nous pose dans cette ambiance sombre, presque lugubre, aux dessins nets et précis, sans bavures, ils me plaisent beaucoup, et ils collent parfaitement à cette ambiance. Comme dit plus haut, j’ai eu l’impression que ce titre reposait sur l’histoire de La Belle et la Bête, où on se retrouve avec une bête à qui une sorcière a lancé une malédiction. Bien entendu, cette malédiction est marquée sur le corps de la bête sous la forme d’une rose. Je pense que vous vous y retrouvez, mais attention, ce n’est pas une revisite à mettre entre toutes les mains ! L’ambiance froide, sombre et lourde est accentuée par un côté violent et sanglant, pas très rigolo.
Les sorcières sont de cette même trempe, cruelles, froides, sadiques et manipulatrices, elles sont à l’image des vices qui pouvaient leur être reprochés quand c’était le temps de les chasser. Si l’image de la sorcière s’est bonifiée au fil des années, ici, elles sont replacées dans leur ancienne image, et dans ce titre, on les chasse de nouveau !

Ashaf et Guido, notre duo de choc, faisant parti de L’Ordre de l’Écho Noir, dont les membres utilisent la magie pour combattre les formes de magie plutôt déviantes, ou voire même pour rendre services simplement aux citoyens comme on peut le voir.
Mais leur quête principale est d’enquêter sur les sorcières ou les histoires qui pourraient s’apparenter aux sorcières. Ashaf réalisant son travail comme il lui est demandé, quant à Guido qui est plus menée par son envie de vengeance, et cherche à tout prix les missions en lien avec les sorcières.

Rien que dans ce premier tome, niveau sorcière on est bien servi ! On a droit à une première enquête qui nous permet de poser les bases de l’histoire et de comprendre l’univers dans lequel évoluent nos deux protagonistes. De comprendre un peu mieux cette histoire de sorcières aussi, comment elles sont représentées, mais elles seront sûrement toutes différentes au fur et à mesure de notre avancée.
Mais on a aussi droit au début d’une deuxième enquête, en lien avec une autre sorcière, et qui implique d’autres personnages. Le mangaka ne se contente pas des sorcières, il arrive à vraiment construire son univers tout autour d’elles, comme on le voit dans cette deuxième enquête, avec cette jeune femme enquêtrice, qui subit comme une malédiction d’une sorcière. Guido et Ashaf sous leur apparence bien tenue et propre sur eux, qui donnent cette impression de ne pas être n’importe qui, sont tout de même très intéressants, savent être humains et de bons conseils pour les autres comme pour l’enquêtrice.

Mais cet univers pose tout de même quelques mystères, quelques questions encore, il y a encore vraiment matière à travailler. On peut se demander comment et pourquoi la chasse aux sorcières a repris, ou pourquoi sont-elle animées par autant de cruauté. Ou encore, on veut en savoir plus sur L'Ordre de l’Écho Noir, qui reste encore très mystérieux, avec un moyen de communiquer avec les agents assez original mais qui peut nous rappeler les techniques des agents secrets, des espions. Je suis vraiment curieuse de pouvoir découvrir la suite au vu de ce premier tome !

En bref

Un premier tome prometteur, qui pose bien les bases de son univers, et qui le construit autour des sorcières. Beaucoup de mystères mais qui vont pouvoir nourrir la suite du récit. Des personnages principaux intéressants, bien que je me suis plus attachée à Ashaf qu'à Guido, que je trouve particulière. J'aime beaucoup l'idée de la revisite de La Belle et la Bête, mais en version plus sombre et violente.

8
Positif

Des dessins nets et précis

Des personnages sympathiques surtout Ashaf

Un univers qui semble riche

Les bases sont bien posées

Les sorcières semblent assez différentes, cruelles et froides

Une ambiance sombre

Un duo intéressant

Negatif

Guido avec qui j'ai un peu de mal à apprécier le caractère

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (174)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The Witch and the Beast
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)