8

Critique de Le Tigre des Neiges #6

par Tampopo24 le mer. 2 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
Dire adieu à un être cher

Comme l’annonce la belle couverture d’Akiko Higashimura, voici un tome très beau et mélancolique qui marque un nouveau tournant dans la vie de notre chère Kagetora qui devra encore dire adieu à quelque chose qui lui était très cher.

J’aime vraiment énormément ce que l’autrice fait de cette biographie romancée. Elle y appose sa touche comme rarement et ce dès les premières pages. C’est un récit foncièrement féminin et ça fait du bien dans notre paysage. L’autrice s’amuse avec l’Histoire et ça fait également du bien. Il désacralise ces deux phénomènes pour rendre son discours parfaitement accessible à tous sur tous les plans.

Historiquement, Kagetora est désormais dans la vingtaine. Elle a assise sa place comme chef de guerre et meneuse d’hommes. C’est donc vers elle que d’autres dirigeants viennent se tourner quand ils sont en difficulté. L’autrice montre bien à quel point Kagetora a un comportement surprenant en se montrant toujours accueillante et bienveillante, aidant ceux qui en ont besoin même si ce sont d’anciens ennemis. C’est très intéressant de la voir dans ce rôle. Cependant, je dois reconnaitre que d’un tome à l’autre, je me perds un peu ou plutôt j’oublie pas mal de tenants et aboutissants pour ne retenir que la trame principale, car ça foisonne de nom qui m’étaient inconnus avant et que je n’arrive pas forcément à fixer vu qu’on ne fait que les croiser tant la vie de Kagetora est riche.

De manière plus intime, ce tome a frappé fort pour moi. La mangaka a une nouvelle fois mis au coeur de son récit la Kagetora intime, femme et soeur. C’est fait avec beaucoup de subtilité et de justesse. On revient longuement sur sa très belle relation avec son frère aîné et cela m’a particulièrement touchée dans les deux sens, chacun donnant vraiment tout pour l’autre. On voit ainsi une héroïne vraiment très humaine et particulièrement sensible sous ses dehors de guerrier. Puis revient ensuite la question de son corps de femme et de ce qu’il implique. Tora s’interroge sur la nécessité d’avoir des enfants et donc des descendants. On reparle de ses douleurs menstruelles, terrible frein à ses actions. Enfin, il est de nouveau question de sa relation aux hommes dont certains qui aimeraient bien profiter de sa condition de femme pour coucher avec elle. Cela a déjà été dit mais ça fait toujours du bien de revenir dessus.

Enfin, on entame une nouvelle phase de sa vie : son affrontement direct avec Harunobu lors de la première bataille de Kawanakajima. On assiste aux premiers mouvements, ce qui permet de revoir Harunobu. J’ai espoir d’enfin voir l’histoire se recentrer sur eux dans le prochain tome car c’est vraiment un moment que j’attends avec grande impatience tant chacun est charismatique.

En bref

Ce nouveau tome fut à nouveau un très beau rendez-vous, un brin douloureux et mélancolique tout de même cette fois. Cependant, je ronge un peu mon frein car c’est le calme avec la tempête, tempête représentant LA rencontre que j’attends entre les deux généraux emblématiques que sont Tora et Harunobu. J’ai hâte !

8
Positif

Un tome très beau et mélancolique

Un nouveau tournant dans la vie de Tora

Un récit foncièrement féminin et intime

Les différences qu'apporte le fait qu'une femme dirige

Premiers mouvements de l'affrontement avec Harunobu Takeda

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le Tigre des Neiges
Boutique en ligne
13,00€
Boutique en ligne
13,00€
Boutique en ligne
13,00€
Boutique en ligne
13,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)