8

Critique de Saotome #1

par Auray le mar. 15 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
L'amour, c'est comme la boxe, ça peut te mettre K.O !

Je suis un grand fan de boxe en général. Mais, si je dois parler plus spécifiquement de cette thématique en manga, je dirais que je regrette toujours de ne pas avoir pu faire la fin de « Katsu ! » du célèbre Mitsuru Adachi. Il ne me restait plus que deux tomes, mais la rupture de stock chez Pika, et les prix s'envolant sur internet ont eu raison de moi. D'autre part, un ami m'a également fait découvrir l'excellent Riku-Do, de Toshimitsu Matsubara. Voici une autre histoire passionnante sur le noble art, disponible dès à présent chez Kaze. Et bien sûr, je ne pouvais pas finir cette introduction sans citer l'indispensable Hajime no Ippo de George Morikawa chez Kurokawa cette fois, le livre qui nous tient en haleine en France depuis cent dix-sept tomes déjà !

D'ailleurs, je ne finis pas par ce grand nom sans avoir une idée en tête... Il faut dire que Saotome, l'héroïne de notre histoire, a le même regard de tueur, vou savez, celui qui fait les yeux tout blanc. Elle reste une sportive impressionnante par son physique qui lui donne un air de dominatrice. Grande et élancée, les abdos en béton, on n'aimerait pas prendre un coup à la place de ses adversaires qui n'arrivent clairement pas à donner le change contre elle.

Sauf si Satoru s'en mêle ! C'est son petit copain tout timide, fan de boxe lui aussi, et surtout, de la demoiselle. Il suffit que celui-ci ne fasse pas attention aux désirs simples de la jeune femme pour déconcentrer grandement celle-ci sur le ring. On adore ce genre de scène d'ailleurs, et c'est ça qui est épatant dans les dessins de Naoki Mizuguchi, il arrive toujours à nous faire voir la féminité de son personnage, comme son âme de sportive. Le tournoi interlycée va pouvoir commencer dès à présent !

Sinon, l'idée de ce manga est particulièrement réussie, c'est-à-dire que l'on joue sur les préjugés. Qui a dit qu'une fille au physique de sportive ne peut pas être jolie et avoir un amoureux ? Qui pense qu'un homme doit être forcément plus fort que sa compagne ? On peut juste regretter que la lecture est très facile, mais elle portera au moins le message chez les plus jeunes, comme chez les plus vieux, car j'ai vraiment apprécié cette comédie romantique. Il faut dire que Saotome ne manque pas de nous faire sourire... malgré elle !

Ici, l'introduction de cette série terminée en dix tomes est parfaite. On rentre même plus dans les détails dans l'extra round qui permet d'admirer la vraie première rencontre entre nos deux tourtereaux. La fin de la trame principale, quant à elle, va leur donner du fil à retordre dans le second tome, car jusqu'ici, ils sont parvenus à cacher leur idylle des différentes instances du lycée qui souhaite à tout prix que rien ne déconcentre leur favorite lors du futur tournoi qui mettra en valeur le lycée... Cependant, un nouveau personnage a su les surprendre ! C'est le début des ennuis ! Mais nous, ça ne nous gêne pas ! Au contraire! Et, du coup, on a hâte de lire la suite !

En bref

« Je suis une athlète. Résister, c'est ma spécialité ! »

8
Positif

Saotome, la beauté de glace...

...qui est tout le contraire de Satoru, le sportif qui n'a pas encore fait ses preuves !

Un manga qui fait honneur à tous les couples dépareillés

Les dessins de l'auteur retranscrivent parfaitement son message tendre et universel

C'est vraiment drôle !

L'extra round redonne de l'ampleur au récit, s'il en fallait encore.

Negatif

Une lecture courte et simple, du fait de sa raison d'être

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (543)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 2 0 Commenter !
Autres critiques de Saotome
8
Saotome T.2

Saotome T.2 Staff

Lire la critique de Saotome T.2

Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)