7

Critique de Saotome

par MassLunar le mer. 18 août 2021 Staff

Rédiger une critique
Sparring partners !

Saotome est belle et athlétique. A 17 ans, cette beauté de glace est un talent prodige dans le domaine de la boxe, véritable égérie de son lycée et de sa ville. Redoutable sur le ring mais très réservée dans la vie, Saotome fait pourtant sa déclaration à Satoru, un boxeur de son club mais qui est totalement à l'opposé de Saotome. Saturo est petit, chétif et maladroit ce qui ne l'empêche pas de nourrir une véritable passion pour la boxe mais aussi pour Saotome dont il admire le talent.

Romance dépareillée assortie légèrement au manga de sport , Saotome est une série qui s'annonce aussi bien rafraichissante que drôle et touchante. Sorte d'anti-shojo de pur romance dans lequel on retrouve un peu les mêmes traits et carcans graphiques de beauté autour du design de personnage, ce manga bouscule donc ces codes pour nous présenter un duo physiquement dépareillé. Focalisé sur son duo principal, le mangaka MIZUGUCHI Naoki (inconnu au bataillon en France) rend très rapidement ce couple attachant. Ce premier opus s'ouvre direct sur une déclaration ce qui fait que nous suivons cette relation dès le départ avec son lot de difficultés. Le style , forcément, accentue bien cette disparité humoristique et tendre entre nos deux personnages. Saotome a un regard calme, parfois glaciale, un physique assez impressionnant. Le mangaka fait quand même ressortir une certaine puissance chez cette lycéenne sans allez trop loin. Satoru , quand à lui, est constamment affublé d'un pansement sur le nez. Les cheveux ébouriffés, il fait un peu penser à un sidekick humouristique d'un manga shonen. C'est à dire le bon pote un peu crétin et geek du héros ou en l'occurence, ici, de notre héroine.

Sans être un shojo de romance au sens strict, cela fait du bien de voir un titre qui propose une relation amoureuse entre deux personnages aux antipodes des figures habituelles de la romance. Exit les clichés éculés du beau ténébreux et de la jolie candide, voici Saotome et Satoru, littéralement une belle armoire à glace et un petit empoté. C'est un premier tome qui se suit sans déplaisir. Le dessin de Mizuguchi est très agréable. Forcément, l'auteur joue avec le style de ses personnages, Saotome en tête. Cette dernière règne sur les cases avec un véritable magnétisme et un bon  jeu autour de sa froideur et sa réserve. Elle fait difficilement étalage de ses émotions. Ce qui rend ce personnage très attachant quand le mangaka dévoile un peu ses fêlures. Mizuguchi insiste sur la musculature de cette héroine sans en faire des caisses. C'est un personnage attrayant mais dont le côté réservé lui donne une belle retenue. Nous sommes loin d'un mangaka qui s'amuse à faire du bourrin et c'est très bien ! 

Romance tendre et humoristique , l'intrigue est vraiment basée sur cette relation amoureuse que le duo doit cacher pour des raisons de réputations. Saotome est un talent prodige vu comme une nymphe de pureté qui porte les espoirs de tout une ville. Ce premier volume s'ouvre sur cette relation et son évolution très progressive, un peu pudique assortie avec l'entrainement de Saotome. Même le cadre de la boxe est bien présent tout le long, c'est avant tout un cadre autour de la relation Saotome/ Satoru. Les seuls matchs présent dans ce premier volume sont vite expédiés. C'est un petit peu dommage et on espère que le manga pourra renforcer davantage le côté sport du titre pour mieux mettre en valeur la romance du couple. Satoru étant l'entraîneur de Saotome, cela peut donner lieu à des passages plus affirmés. 

Pour l'heure, ce premier volume enchaine surtout des petits passages autour de la relation entre nos deux personnages autour de l'affirmation de leur relation. Le tout est très sympathique et permet surtout de découvrir la personnalité de nos deux héros. C'est un premier tome tremplin, très correct et posé avec un minimum d'humour et de tendresse tout en étant d'une belle pudeur.

En bref

Ce premier volume introduit une romance sportive très agréable, assez posé et calme qui oscille entre humour et tendresse. Forcément, l'atout majeur de ce titre est focalisé sur cette romance dépareillée traitée avec finesse et progression. Ce premier volume relègue un peu la thématique du sport qui mériterait d'être davantage exploité. Dans tout les cas, c'est un plaisir de faire la connaissance de Saotome , une héroïne de romance comme nous en voyons peu entre réserve, force et beauté.

7
Positif

Le charme glacial de Saotome

La romance dépareillée au cœur du sujet qui est traité avec finesse et humour

Negatif

A voir si le noble art de la boxe sera relevé par la suite ( les combats sont vites expédiés) ou relégué au second plan

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (279)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Saotome
8
Saotome T.2

Saotome T.2 Staff

Lire la critique de Saotome T.2

8
Saotome T.1

Saotome T.1 Staff

Lire la critique de Saotome T.1

Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)