8

Critique de Arifureta - De zéro à héros #5

par Auray le mar. 15 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
Une suite tout aussi passionnante

Bon, la couverture me déplaît fortement, car elle met à l'avant les fortes poitrines comme si c'était que ces femmes qui étaient les plus belles. Personnellement, je préférais le caractère et le physique de Yue. D'ailleurs, j'adore son côté plus mature, du fait de son grand âge, et, la manière qu'elle a de soutenir notre héros jusqu'au bout du monde tout en lui faisant comprendre gentiement lorsqu'il dépasse les limites. Si ça ce n'est pas s'inspirer de la vraie vie ! Ce tome cinq va démontrer encore une fois que ces deux-là sont faits pour s'entendre !

Lorsque l'on ouvre le livre, on admire tout de suite la première page couleur, et là, on sait pourquoi on est là. On poursuit directement les cases entamées dans le tome précédent, c'est-à-dire celles du marchand voulant acheter la lapine. On se doute bien que ça ne va pas se faire, mais on est tout de même curieux de la réaction d'Hajime à ces propos. Il va y avoir du sport !

Par ailleurs, celle-ci sera l'excuse pour permettre de parler de tolérance. Si nous aussi, on aimerait caresser ses longues oreilles, ce n'est pas du tout le cas des personnes résidantes en ville. Les ennuis vont vites arrivés dès le premier pied posé sur le sol, et pourtant, ils vont permettre de pouvoir enfin rencontrer le chef de la guilde. Mais, Hajime ne serait pas Hajime, s'il ne retournerait pas encore une fois la situation à son avantage. Je ne l'ai pas vu venir sur ce coup-là !

Quelque part, c'est par ici que l'on prépare le terrain à Arifureta Origines qui sortira en septembre chez le même éditeur, le bien-fondé Delcourt/Tonkam. Effectivement, on parle un peu de l'équipe qui a laissé leurs pouvoirs dans les différents labyrinthes de ce monde, ne facilitant définitivement pas la vie de l'ancien écolier.

ATTENTION, SI VOUS N'AVEZ PAS ENCORE LU CE VOLUME, NE LISEZ PAS LA SUITE DE CETTE CHRONIQUE...

C'EST BON ?

VOUS ÊTES PARTIS ?

Et, en parlant de ça, j'ai été ravie de revoir les camarades des débuts de cette aventure. Je ne m'attendais pas à les voir de sitôt. Du coup, ça redonne du punch à une série qui pourrait vite devenir répétitive si on ne faisait que des épreuves afin d'avoir le pouvoir de quitter ce monde de fous.

Enfin, on aura tout de même une bataille finale avec un dragon qui sera mené à la baguette. J'ai vraiment souri à ce passage d'ailleurs. Une fin plus légère et très agréable... sauf pour l'ennemi ! En est-ce vraiment un finalement ? Vous le saurez prochainement !

Un tome excellent pour une série qui se peaufine au fur et à mesure que le temps passe. Elle a certainement quelque chose en plus que ces aînés, comme une ambiance particulière, des personnages encorer plus charismatiques, et surtout des surprises, qui arrivent à maintenir l'attention du lecteur en permanence. On joue avec les codes des isekais en somme. Allez, en route pour le tome suivant ! Et n'oubliez pas non plus, encore une fois, que c'est le 1er septembre qui marquera la parution d'Arifureta Origines, une autre création sur le même univers par les mêmes auteurs, sauf que ça se passe avant notre histoire. Qui a hâte ?

En bref

« On reconnaît bien les méthodes pourries des gens de la ville. »

8
Positif

Un graphisme toujours agréable à l'oeil

Une lapine qui sert de prétexte afin d'engager un combat contre les imbéciles

On y voit enfin la guilde

Le retour des copains du début

Le combat final est... brutal !

Negatif

Une couverture qui va vous faire rougir jusqu'aux oreilles (de lapin) lors du passage en caisse chez votre libraire

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (543)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Arifureta - De zéro à héros
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)